Cet article date de plus de neuf ans.

Blanc regrette le mauvais geste de Mexès

Le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc a regretté mardi le coup de poing adressé par Philippe Mexès à l'attaquant Marco Borriello lors du choc entre l'AC Milan et la Juventus Turin, samedi (1-1), qui a valu 3 matches de suspension au défenseur français.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Ce n'est pas bien, c'est un geste gratuit, a estimé Blanc. Il va falloir  qu'il (Mexès, ndlr) prenne conscience que des gestes comme ça sont pénalisants  pour lui et l'équipe. S'il fait un geste comme ça au premier match de l'Euro,  il va rentrer à la maison. C'est un sanguin et il y avait peut-être un  contentieux entre les deux joueurs."

Philippe Mexès a été suspendu trois matches par la commission de discipline  de la Fédération italienne de football sur la foi d'images vidéo pour avoir  frappé Borriello au flanc en début de seconde période.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.