Cet article date de plus de huit ans.

Beitar Jérusalem : 45 supporters expulsés du stade

La police israélienne, présente en force dimanche dans le stade Teddy de Jérusalem pour empêcher toute manifestation raciste de supporteurs du Beitar Jérusalem qui jouait contre l'équipe arabe israélienne de Bnei Sakhnin, a expulsé 45 personnes du stade. Le match, qui n'a pas départagé les équipes (2-2), s'est déroulé sans incident majeur, selon une porte-parole de la police qui a précisé que 25 supporteurs du Beitar Jerusalem et 20 supporteurs de Bnei Sakhnin avaient été expulsés du stade.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Avant la rencontre, la police a interpellé six supporteurs de Beitar Jérusalem arborant le maillot d'une organisation de fans soupçonnée d'être à l'origine de la plupart des manifestations racistes. Selon le ministre de la Sécurité intérieure, Yitzhak Aharonovitch, ce groupe compte un millier de membres. La police a également interpellé neuf supporteurs de Bnei Sakhnin en raison de leur "attitude provocatrice". Lors de la rencontre, des supporteurs anti-racistes de Beitar Jérusalem ont déployé une banderole proclamant : "Il faut jouer amicalement et combattre la violence".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.