Cet article date de plus de sept ans.

Beckham a un nouveau projet de stade

Le consortium articulé autour de David Beckham pour la création d'une équipe de football (MLS) à Miami a dévoilé jeudi un nouveau projet de stade après le rejet par les autorités locales d'une première proposition. Miami Beckham United a dû revoir complétement son projet après le refus en début de semaine des autorités locales de lui accorder un permis de construire pour le site pressenti initialement.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
En Californie, la superstar ne chôme pas et remporte deux titres de champion dans la Ligue nord-américaine de soccer (2011 et 2012). Un succès qui mérite bien une visite à la Maison Blanche.  (SAUL LOEB / AFP)

Le comté de Miami-Dade a rejeté par onze voix contre une favorable, la  construction sur un terrain situé dans le port de Miami, projet qui avait  suscité l'hostilité de compagnies maritimes et de riverains craignant une  aggravation des embouteillages dans un centre-ville à la circulation déjà  chaotique. 

Le nouveau site, un terrain inutilisé depuis le démantèlement  d'infrastructures ferroviaires, est situé à côté de la salle où évolue l'équipe  de basket-ball locale, le Miami Heat, double champion en titre de la NBA. Le stade serait donc toujours situé dans le centre-ville de Miami, dans un  parc, et donnerait sur la baie de Biscaye, mais a déjà ses détracteurs, dont un  ancien maire de Miami et des associations de protection de l'environnement. 

Autre difficulté, avant de débuter la construction proprement dite, le  consortium devrait procéder à des travaux de terrassement dont le montant est  estimé à 20 millions de dollars. Les plans du stade sont encore en cours de conception, a précisé le  consortium formé par Beckham et les hommes d'affaires Simon Fuller, qui lança  les Spice Girls, dont est issue son épouse Victoria, et Marcelo Claure,  fondateur du groupe de téléphonie mobile Brightstar. 

Le projet initial portait sur une enceinte de 35.000 places comprenant un  hôtel, un centre-commercial et un parking d'un coût de 200 millions de dollars  (144 M EUR). L'architecture du stade qui devait être achevée en 2017 était inspirée par  les vagues.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.