Bayonne licencie Sione Tau, responsable d'un accident sous l'emprise de l'alcool

Le troisième-ligne tongien Sione Tau a été renvoyé par Bayonne après avoir percuté deux voitures en stationnement avec un véhicule du club. Le joueur de 31 ans, ivre, s'était endormi au volant.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sione Tau (Bayonne) (COUDERT/SPORTSVISION/SIPA)

Le troisième ligne international tongien Sione Tau, responsable d'un accident de la circulation sous l'empire de l'alcool, a été licencié par Bayonne, a-t-on appris lundi de source interne au club basque qui venait en mars dernier de prolonger son contrat jusqu'en 2022.

Ivre, il a percuté deux voitures stationnées

Il y a plusieurs semaines, Tau, 31 ans, arrivé en octobre dernier sur les bords de la Nive comme joker médical, a été à l'origine d'un accident de la circulation au retour d'une soirée arrosée, n'ayant engendré aucun blessé. Selon le quotidien régional Sud-Ouest qui a révélé l'information, le Tongien s'est endormi au volant du son véhicule mis à sa disposition par l'Aviron et a embouti deux voitures en stationnement. Son taux d'alcoolémie s'est révélé positif. Cet écart a poussé son club à le licencier.

Déjà renvoyé par Perpignan en 2017

Tau avait déjà fait l'objet d'une procédure de licenciement dans sa carrière, par l'USA Perpignan en octobre 2017. Alors qu'il venait de signer en faveur du club catalan de ProD2 après quatre ans au SU Agen --participant deux fois à la montée du SUA en Top 14 en 2015 et 2017--, celui-ci l'avait licencié en octobre 2017 après sa suspension pour deux ans pour dopage à un produit masquant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.