NBA : Rudy Gobert quitte le Jazz après neuf ans dans l'Utah

A 30 ans, l'international français Rudy Gobert décide de changer d'horizon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Français Rudy Gobert sous le maillot d'Utah, le 23 avril 2022.  (ALEX GOODLETT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

C'était la surprise de la nuit en NBA. Rudy Gobert, neuf ans après son arrivée dans la "Grande Ligue", quitte le Utah Jazz. Considéré comme l'un des meilleurs défenseurs du championnat nord-américain, le joueur originaire de Picardie a confirmé, samedi 2 juillet, qu'il quittait la franchise basée à Salt Like City, celle de ses débuts en NBA depuis 2013.

"Utah ! J'étais juste un gamin de France quand je suis arrivé ici il y a neuf ans, mais je me suis senti bien accueilli et soutenu dès le premier jour", a écrit sur son compte Twitter le vice-champion olympique de Tokyo.

"J'ai grandi en tant qu'homme et en tant que joueur devant vos yeux et je vous remercie pour chaque moment que j'ai vécu. Utah et sa population auront toujours une place spéciale dans mon coeur, merci, le voyage se poursuit", a ajouté Gobert.

Le pivot n'a pas précisé sa nouvelle destination, mais selon la presse spécialisée, il n'y a plus l'ombre d'un doute. Le célèbre journaliste de la chaîne ESPN Adrian Wojnarowski, considéré comme la voix officielle de la NBA en matière de transferts, est catégorique : Rudy Gobert rejoint Minnesota.

Et les Timberwolves ont employé les grands moyens pour s'offrir la star des Bleus. La franchise de Minneapolis envoie cinq joueurs (Malik Beasley, Patrick Beverley, Walker Kessler, Jarred Vanderbilt, Leandro Bolmaro) au Utah Jazz et lui donne quatre choix du premier tour de la draft (pour les drafts 2023, 2025, 2027 et 2029).

Même s'il conviendra d'attendre la validation des contrats par la ligue nord-américaine, mercredi 6 juin, les Timberwolves sont en passe de s'offrir l'un des duos les plus remarquables dans la raquette. Rudy Gobert va en effet rejoindre la star locale Karl-Anthony Towns, sans oublier la pépite Anthony Edwards (20 ans, numéro 1 de la draft 2020). A 30 ans, le Français va découvrir sa deuxième franchise NBA, neuf ans après avoir été sélectionné en 27e position lors du premier tour de la draft 2013 par Utah.

Avec le Jazz, Gobert a été élu trois fois meilleur défenseur de la ligue, en 2018, 2019 et 2021. Mais le vice-champion olympique des Jeux de Tokyo n'a jamais réussi à atteindre les finales NBA, malgré six participations aux play-offs. Avec la signature du géant tricolore, Minnesota entre ainsi dans une nouvelle dimension : celle des outsiders pour le titre suprême.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rudy Gobert

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.