Cet article date de plus de deux ans.

Jeep Elite : Monaco égalise à 2-2 face à Villeurbanne

A la dérive la semaine dernière, Monaco a retrouvé toutes ses couleurs devant son public et s'est offert une "belle", à jouer mardi dans le Rhône, en battant Villeurbanne dans le match 4 de la finale du Championnat de France de basket, 89 à 81, samedi en Principauté.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Dominés deux fois dans le Rhône, les Monégasques ont confirmé leur regain de forme de jeudi (97-62) en remportant leur deuxième victoire d'affilée dans leur salle, où ils restent invaincus (en douze matches) sous la houlette de l'entraîneur serbe Sasa Obradovic, arrivé cet hiver. Retenu jeudi aux États-Unis, Tony Parker avait cette fois-ci fait le déplacement en Principauté, après avoir signé dans la matinée un accord de rapprochement avec l'Olympique lyonnais de Jean-Michel Aulas, qui va entrer au capital de l'Asvel chez les hommes et chez les femmes.

Mais, malgré sa présence au bout du banc, aux côtés de son directeur des opérations basket Nicolas Batum, le scenario a été un peu similaire, avec Monaco en tête du début à la fin. L'Asvel, cette fois-ci, n'a jamais lâché, mais malgré les efforts de l'Américain DeMarcus Nelson (18 points) et de Charles Kahudi (15 points), elle n'a jamais pu passer devant. Les Villeurbannais vont profiter de l'avantage du terrain, qu'ils ont gagné en finissant en "pole position" de la saison régulière mais ce sera face à une Roca Team transformée par rapport aux deux premiers matches, bien plus agressive en attaque et intense en défense.

"Le troisième match nous a fait beaucoup de bien. On a fait des ajustements. Maintenant, on joue plus sur leurs points faibles et ça nous réussit. Dee Bost et moi sommes montés d'un niveau, Yak (Ouattara) aussi. Il n'y a pas de mystère: les deux premiers matches, on avait joué sans intensité. Il va falloir rééditer ça à Villeurbanne", a commenté l'arrière Paul Lacombe (14 points, tous après la pause).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pro A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.