Cet article date de plus d'un an.

Jeep Elite : le président de la Ligue précise les différents scénarios pour la fin de saison

Dans une interview accordée au quotidien L'Equipe, le président de la Ligue nationale de basket-ball Alain Béral a précisé les différents scénari pour la fin du championnat de Jeep Elite. Des hypothèses forcément liées au calendrier du confinement, toujours flou.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ROMAIN LONGIERAS / HANS LUCAS)

Le championnat de France de basket arrivera-t-il à son terme ? La ligue nationale de basket-ball se prépare à tous les scénarios, comme l'a expliqué son président Alain Béral au quotidien L'Equipe. Il donne les conditions d'un retour à la compétition encore très flou, et précise les impératifs de temps pour terminer la saison. 

Les play-offs en danger

"Il est assez clair pour nous qu'après le 15 mai, sachant que les joueurs doivent s'entraîner ou se reconditionner pendant sept à dix jours, il paraît compliqué d'organiser une fin de saison avec des play-offs, explique Alain Béral. Au-delà du 1er juin, ce sera compliqué de finir la saison tout court. On sait bien qu'on devra peut-être accepter le pire mais toutes les décisions ont été prises avec les éléments du moment."

Une reprise à huis clos n'aurait "que peu d'intérêt

L'hypothèse d'un décalage de la saison, pour la terminer cet été, est compliquée par le calendrier de la fédération internationale, avec ses tournois de qualification olympique et les Jeux de Tokyo, fin juillet. Alain Béral a écarté la possibilité d'une reprise à huis clos, si nécessaire. "La reprise doit se faire normalement, parce qu'il n'y a plus de risque, ou alors elle ne doit pas avoir lieu, souligne-t-il à L'Equipe. Jouer à huis clos pour finir une saison avec des play-offs, ça n'a, à mon sens, que peu d'intérêt."

La Jeep Elite a été interrompue avant la 26e journée sur les 34 devant être disputées lors de la saison régulière, avant les play-offs. Alain Béral assure vouloir aller au bout de la saison, avec la volonté "d'honorer un champion". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pro A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.