Cet article date de plus de sept ans.

Shelly Sterling veut garder les Clippers

Shelly Sterling, l'épouse de Donald Sterling, le propriétaire des Los Angeles Clippers suspendu à vie par la NBA pour des propos racistes, a indiqué dans une interview au Los Angeles Times qu'elle entendait bien rester propriétaire de l'équipe, dont elle détient 50% des parts. Elle estime qu'elle est en droit de rester propriétaire des Clippers alors que la NBA tente de forcer la vente de l'équipe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Shelly Sterling, la femme de Donald Sterling, installée dans les travées du Staples Center (FREDERIC J. BROWN / AFP)

Shelly Sterling, séparé de son mari,  souligne que les sanctions prononcées par le NBA ne touche que son lui. Elle se présente comme "une supportrice inconditionnelle" des Clippers et  laisse entendre qu'elle pourrait se pourvoir en justice pour contester la  décisoon de la NBA. Celle-ci a en effet suspendu à vie Donald Sterling et lui a infligé une amende de 2,5 millions de dollars. La Ligue nord-américaine a également recommandé un changement de propriétaire, mesure qui doit, et devrait, recevoir l'aval des  trois-quarts des 29 propriétaires.

Les Los Angeles Clippers intéressent plusieurs repreneurs, venus du sport,  du monde des affaires ou de l'audiovisuel. Le montant de l'opération pourrait  atteindre le milliard de dollars, estime le LA Times.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.