Cet article date de plus de huit ans.

Roy Hibbert mis à l'amende

La NBA a infligé 75.000 dollars d'amende au pivot d'Indiana Roy Hibbert pour un propos homophobe tenu en conférence de presse samedi après la victoire de son équipe face à Miami lors du match N.6 de la finale de Conférence Est des play-offs NBA. Il a été sanctionné pour son "langage inapproprié" à cause d'une remarque homophobe ("no homo", une expression argotique américaine) et d'une injure ("motherfuckers") en répondant aux questions des journalistes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le joueur avait rapidement présenté ses excuses dimanche mais le patron de la NBA David Stern lui a infligé une forte amende "pour montrer que des propos aussi offensants ne sont pas tolérés" par la Ligue nord-américaine de basket. Le mois dernier, un joueur NBA, Jason Collins, est devenu le premier sportif évoluant dans une Ligue professionnelle majeure aux Etats-Unis à déclarer son homosexualité. Récemment, le joueur de football Robbie Rogers, qui avait déclaré son homosexualité en 2012 en annonçant en même temps sa retraite, a repris son activité et s'est engagé avec les Los Angeles Galaxy (MLS). Après ses propos, Hibbert était rentré en contact avec Jason Collins via Twitter. Indiana et Miami sont à égalité 3 à 3 et le match décisif aura lieu lundi à Miami. Le vainqueur rencontrera San Antonio en finale NBA à partir de jeudi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.