Playoffs NBA : Philadelphie et Dallas réduisent l'écart... le récap de la nuit de vendredi

Sixers et Mavs ont réagi lors du match 3 des demi-finales conférences, dans la nuit de vendredi à samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Luka Doncic et Chris Paul lors du match 3 entre Dallas et Phoenix en demi-finale de la conférence Est des playoffs NBA, samedi 7 mai 2022. (RON JENKINS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Philadelphie, avec son "vengeur masqué" Joel Embiid, de retour malgré sa fracture orbitale, a réduit le score à 2-1 contre Miami, tout comme Dallas et Luka Doncic face à Phoenix, vendredi, en demi-finales de conférences des play-offs NBA.

Sixers et Mavericks étaient déjà presque dos au mur et une victoire s'imposait. Aucune équipe ayant été menée 3-0 dans une série de play-offs n'est parvenue ensuite à la remporter en s'adjugeant les quatre matches suivants. Autant donc éviter ce scénario.

Embiid de retour et les 76ers se relancent

Philly s'est relancé sans trembler (99-79), vendredi. Sorti du protocole commotion quelques heures avant ce troisième match crucial, Joel Embiid a fait son retour sur le parquet, pourvu d'une protection faciale noire, pour son orbite de l'oeil droit fracturé par un coup de coude de son compatriote Pascal Siakam, lors du match 6 du 1er tour remporté à Toronto.

Le finaliste pour le trophée de MVP n'a pas toujours été à la fête, manifestement gêné par ce masque qu'il a soulevé à chaque fois qu'il a pu pour éponger sa sueur et pas épargné par la défense de Miami. Mais ses 18 points (à 5/12) et ses 11 rebonds ont pesé, sa présence a densifié le secteur intérieur des 76ers et bien enquiquiné Bam Adebayo (9 points, 3 rebonds).

Le pivot ayant été au coeur de l'attention du Heat, ses coéquipiers ont gagné en liberté d'action, Tyrese Maxey et Danny Green, adroit derrière l'arc comme on ne l'avait plus vu depuis un moment (7/9), en ont profité, avec 21 points chacun. James Harden, vendangeur à longue distance (1/8), a néanmoins été actif et bien plus utile pour orchestrer le jeu (17 pts, 6 passes, 8 rbds).

Les Mavs musèlent Paul et grignotent leur retard

A l'Ouest, les Mavs ont aussi eu la réaction d'orgueil attendue (103-91) face aux Suns. Et cette fois, ils ont muselé le maître du quatrième quart-temps, Chris Paul qui n'a marqué que 5 points durant cette période (12 au total, 4 passes), le jour de ses 37 ans.

Luka Doncic a été prépondérant au succès texan, frôlant le triple-double (26 pts, 13, rbds, 9 passes). Trop seul voire trop soliste, lors des deux revers concédés dans l'Arizona, le Slovène a été cette fois bien entouré, puisque Jalen Brunson, révélation des Mavs cette saison, a fini meilleur marqueur (28 pts).

Côté Suns, Jae Crawder (19 pts) s'est distingué, mais Devin Booker a été un ton en-dessous (18 pts). Et sans particulièrement être dépassés, ils ont fini par céder face à l'agressivité de Dallas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.