Playoffs NBA : les Bucks étrillent les Bulls, les Hawks s'imposent sur le fil... Le récap de vendredi en trois points

Trae Young a offert la victoire aux Hawks dans les dernières secondes, au terme d'un match sous tension, vendredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le joueur des Hawks d'Atlanta, Trae Young, a offert la victoire des siens à domicile dans les dernières minutes du match contre Miami, le 22 avril 2022. (BRETT DAVIS / AP)

Atlanta a eu chaud. Les Hawks se sont imposés vendredi 22 avril au bout du suspens face à Miami. Les Bucks ont eux étouffé des Bulls méconnaissables (111-81). Enfin, la paire Chris Paul - Deandre Ayton a porté les Suns vers la victoire. Voici ce qu'il faut retenir de la nuit des playoffs de NBA de vendredi.

Le joueur : la paire des Suns, Chris Paul-Deandre Ayton

Même sans son arrière All-Star, Devin Booker, blessé, les Suns l'ont emporté in extremis face aux Pélicans de la Nouvelle-Orléans (114-111). Et cette victoire, qui leur permet de mener 2-1 dans cette série, a notamment été possible grâce au duo gagnant Chris Paul-Deandre Ayton, auteurs d'un double-double chacun.

Deandre Ayton a guidé son équipe sur les trois premiers quart-temps de la soirée, tel un phare dans la nuit. Avec ses 28 points, 17 rebonds, Ayton a même réalisé son record de points en playoffs. De son côté, Chris Paul (28 points, 14 passes) a pris le relais en fin de match et a vraiment montré l'étendue de son talent dans le quatrième quart-temps avec 19 points inscrits, pour conclure le travail mené par son coéquipier.

Le match : victoire à l'arraché pour les Hawks

Ne jamais baisser les bras. Cette ligne de conduite, les Hawks ont l'appliquée à la lettre vendredi. Au bord de la déroule, et tout près du 0-3 après avoir accusé jusqu'à 16 points de retard dans le troisième quart-temps, les Hawks d'Atlanta ont finalement réussi à arracher la victoire sur le fil face à Miami (111-110). 

Face au Heat et son départ explosif, Atlanta a d'abord tant bien que mal réussi à se maintenir à flot. Mais dans le troisième quart-temps, les Floridiens ont creusé l'écart via un 21-0, surclassant leur adversaire. Les Hawks ont bataillé et ont joué le tout pour le tout notamment grâce à De’Andre Hunter (17 points), Delon Wright (13 points), Bogdan Bogdanovic (8 rebonds, 6 passes et 18 points) et Onyeka Onkongwu (6 rebonds et 9 points). Si Miami est repassé devant à la dernière minute (109-110), Trae Young est venu libérer les Hawks sur les dernières secondes, en inscrivant le floater de la victoire.

Le chiffre : 30 points d'écart en faveur des Bucks face aux Bulls

Les Bucks ont déroulé face aux Bulls, pour s'imposer (111-81). Malgré leur match précédent satisfaisant, Chicago, vendredi méconnaissable, a souffert dès les premières minutes de jeu. Lors de la première mi-temps, les Bulls avaient déjà 20 points de retard (60-41). L'écart s'est encore creusé à la reprise (+29). Ce match mal embarqué est vite devenu un cauchemar, dont les Bulls ne sont jamais parvenus à sortir, subissant leur transparence tant en attaque qu'en défense.

En face, les Bucks, champions en titre, ont brillé par leur adresse (23/44 aux tirs) et un travail collectif bien exécuté. Jamais en baisse de régime, Milwaukee a étrillé son adversaire pour même mener (90-59) au bout de 36 minutes. Milwaukee reprend ainsi l’avantage dans la série (2-1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.