Cet article date de plus d'un an.

Play-offs NBA : Joel Embiid impérial, les Bucks de Milwaukee surpris à domicile, Kyrie Irving transparent… Le récap de mercredi en trois points

Joel Embiid a permis à son équipe, les 76ers de Philadelphie, de s'imposer dans les dernières secondes, mercredi. 

France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Joel Embiid célèbre la victoire de son équipe, les Philadelphia 76ers, après avoir battu les Toronto Raptors lors du troisième match du premier tour de la conférence Est, le 20 avril 2022 à Toronto (Canada).  (COLE BURSTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Joel Embiid a porté les 76ers de Philadelphie vers la victoire mercredi 20 avril, dans un final haletant. Les Bucks de Milwaukee ont quant à eux été surpris chez eux, concédant la défaite face à Chicago. Enfin les Nets n'ont pas brillé, avec notamment un Kyrie Irving transparent. Voici le récap de la nuit. 

Le match : les Bucks de Milwaukee surpris chez eux

Le champion en titre Milwaukee a été surpris à domicile par Chicago (110-114), qui égalise à une victoire partout dans la série. Les Bulls ont dominé de la tête et des épaules cette rencontre grâce à un DeMar DeRozan éblouissant, auteur de 41 points, son record en playoffs (à 16/31 au shoot). L'intérieur Nikola Vucevic a ajouté 24 points et 13 rebonds. "Nous étions unis ce soir", a expliqué DeRozan en conférence de presse. "Nous nous sommes parlés d'homme à homme, tout le monde devait s'affirmer. Et on a relevé ce défi", a-t-il ajouté.

Du côté des Bucks, le Grec Giannis Antetokounmpo a été omniprésent (33 points, 18 rebonds, 9 passes) mais le MVP 2019 et 2020 a perdu deux de ses coéquipiers sur blessure pendant la rencontre. L'intérieur Bobby Portis est d'abord sorti en fin de premier quart-temps après un coup reçu à l'oeil, avant que Khris Middleton (18 points) ne doive rentrer au vestiaire à huit minutes de la fin en raison d'une douleur au genou. Milwaukee se déplacera au United Center de Chicago, jeudi, pour le match 3.

Le joueur : Joel Embiid offre la victoire à Philadelphie sur le fil

Il a été l'homme de la soirée. Joel Embiid a offert aux 76ers de Philadelphie la victoire (101-104) dans les dernières secondes après un match de haute volée face aux Raptors de Toronto. Si la bataille a été rude jusqu'au dernier moment, Joel Embiid, a encore une fois été excellent (33 points, 13 rebonds). Le pivot All-Star régale cette saison et tourne à 37 % à 3 points. 

Après avoir perdu la balle à deux secondes de la fin à 101-101, Embiid a ensuite rentré un tir primé sur la remise en jeu pour donner la victoire aux siens, leur troisième victoire d'affilée dans cette série du premier tour des playoffs. "C'est sûrement le shoot le plus important de ma carrière mais le travail n'est pas terminé. Encore une victoire. On doit revenir ici et essayer de les battre à nouveau", a indiqué l'intérieur camerounais.

La stat : Kyrie Irving 10 points et puis s'en va

La soirée a été difficile pour Brooklyn. Les Nets se sont à nouveau inclinés sur le parquet de Boston mercredi (114-107), pour le deuxième match de ce premier tour des playoffs. Défaits d'un point dimanche (115-114), Brooklyn a bien commencé la rencontre avec un 9-0 d'entrée et a compté jusqu'à 17 points d'avance dans le deuxième quart-temps.

Mais les Celtics, poussés par leur public, ont recollé petit à petit au score. L'intérieur Daniel Theis (15 points au total) a d'abord égalisé à 79-79 à trois minutes de la fin du 3e quart-temps, avant que son équipe accélère dans le 4e sous l'impulsion de Jayson Tatum (19 points, 10 passes) et de Jaylen Brown (22 points, 6 passes). Surtout qu'en face, Kyrie Irving a été transparent avec seulement 10 points et peu de réussite au shoot (4/13), tout comme Kevin Durant (4/17), qui a également perdu 6 ballons malgré ses 27 points. "Ils sont vraiment revenus en deuxième mi-temps... Et ils ont rentré des shoots difficiles à la fin du match", a réagi Irving. Les Nets devront absolument se rattraper chez eux, samedi, lors du match 3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.