Cet article date de plus d'un an.

NBA : Milwaukee en patron, les Clippers dans le dur

Les Bucks qui écrasent Philadelphie, les Clippers en plein trou d'air, les Rockets qui en imposent à Utah, le Heat qui fête Dwyane Wade par une victoire : la soirée NBA a encore donné son lot d'enseignements samedi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Antetokounmpo tout puissant

Tout puissant, trop puissant, Giannis Antetokounmpo a été très impressionnant dans la facile victoire du leader du championnat Milwaukee face à Philadephie (119-98). Le MVP de la saison passée a encore démontré qu'il était bien parti pour conserver sa couronne individuelle avec 31 points (à 12/17 aux tirs), 17 rebonds et 8 passes, le tout en à peine 29 minutes. 
 

Une performance d'autant plus notable qu'il avait face à lui Joel Embiid, lequel n'a pas fait le poids (17 points, 11 rebonds) chez des Sixers. Ils ont dû rapidement faire sans Ben Simmons, qui a quitté ses partenaires dès le deuxième quart-temps après avoir été touché aux lombaires. Milwaukee, qui domine largement à l'Est (48-8), a fait la différence dans le 3e quart-temps remporté 37 à 23, s'appuyant également sur Khris Middleton (25 points, 9 rebonds).

Philadelphie reste 5e à l'Est, derrière Miami n'a fait qu'une bouchée de Cleveland (124-105). Le Heat, qui a battu le record de points marqués en une période (82-52) pour la franchise, a ainsi dignement célébré le retrait du maillot N.3 de Dwyane Wade effectué à la pause.

Kawhi Leonard pas content

Les Clippers ont peut-être trouvé en Sacramento leur chat noir : les Kings, qui ne les avaient plus battus depuis presque deux ans, y sont parvenus (112-103) pour la deuxième fois en trois semaines au Staples Center. Une troisième défaite de rang qui fait un peu tache pour l'un des prétendants au titre, qui devait faire sans Paul George (adducteur) et Patrick Beverley (aine), et a vu ses deux nouvelles recrues Reggie Jackson et Marcus Morris faire des débuts peu convaincants, avec 8 et 6 points inscrits.

Kawhi Leonard a tenu son rang (31 points, 8 rebonds, 5 passes) mais pas jusqu'au bout puisqu'il n'a pas pesé, chose rare, dans le money-time, où son équipe n'a inscrit que 2 points en 6 minutes après avoir pourtant recollé au score. "Là, il est quand même temps de se mettre à mieux jouer. Il faut qu'on continue à se battre, pour être la bonne équipe au bon moment. On n'y est pas encore", a alerté le MVP du dernier All-Star Game. Côté Kings, Kent Bazemore a été important avec 23 points (à 7/13, 6 rebonds, 4 interceptions), bien épaulé par Bogdan Bogdanovic et De'Aaron Fox, 20 points chacun. 

Harden et Westbrook méritants

Le duo star des Rockets James Harden/Russell Westbrook, auteur de 72 points, a peut-être réussi son match le plus complet de la saison pour obtenir une belle victoire à Utah (120-110). Harden en a marqué 38 à 13/23 aux tirs, Westbrook en a mis 34 à 14/26, faisant ainsi tous deux preuve d'une bonne adresse mais également d'une bonne entente sur le parquet, là où ils ont jusqu'à présent plus joué l'un après l'autre qu'avec l'autre.

Côté Utah, les 31 points (7 rebonds) de Donovan Mitchell ont été insuffisants, tandis que Rudy Gobert a été limité à 12 points et 6 rebonds. Grâce à ce 3e succès de rang, Houston en profite pour rejoindre à la 4e place le Jazz.

Les résultats de la nuit

Miami - Cleveland 124 - 105
Milwaukee - Philadelphie 119 - 98
Atlanta - Dallas 111 - 107
Utah - Houston 110 - 120
Chicago - Phoenix 104 - 112
Charlotte - Brooklyn 86 - 115
LA Clippers - Sacramento 103 - 112

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.