Cet article date de plus de deux ans.

NBA - Les Clippers survivent à Golden State, les Rockets qualifiés

Deux des grands favoris pour le titre NBA disputaient leur 5e match la nuit passée, et n'ont pas connu le même destin. Houston a fini le travail dans sa série 4-1 contre Utah en s'imposant (100-93). Rudy Gobert a fini avec 9pts et 10rbds, tandis que James Harden a terminé le match avec 26pts, mais à 3/12 à 3pts. En revanche, à domicile, le double champion Golden State a été vaincu par les Clippers (129-121) malgré les 45pts de Kevin Durant. La franchise de Los Angeles recolle à 3-2.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les 45 points de Kevin Durant n'ont pas été suffisants. A domicile, dans son antre de l'Oracle Arena, le double champion en titre, Golden State, pouvait valider son ticket pour le 2e tour des play-offs. Tous les voyants semblaient au vert, mais les Clippers ont relancé la série en s'imposant (129-121) malgré un match colossal de KD. 

"Pour gagner contre une équipe comme Golden State, il faut jouer pendant 48 minutes à 100% et c'est ce qu'on a fait ce soir", expliquait Lou Williams. Avec 33pts à son compteur personnel en sortant du banc, il a été le détonateur de ce bel exploit de la franchise californienne. Même lorsque les Warriors sont repassés en tête (118-117) pour la première fois depuis le 2e quart-temps à moins de trois minutes de la sirène, les joueurs de Doc Rivers ont gardé leur calme et ont vite repris l'ascendant, cette fois définitivement. Avec le double-double de Beverley (17pts, 14rbds, 4 passes), les 26pts et 7rbds de Gallinari, sans oublier les 24pts et 5rbds de Harrell, les Clippers étaient survoltés. 

A l'opposé, si Durant a livré un match majuscule, ses coéquipiers n'ont pas été à la même hauteur, à l'image de Stephen Curry, auteur de 24pts à 7/15 au tir. Un ratio inhabituel pour la star de l'équipe. "Je pensais vraiment qu'on allait mieux jouer, mais plus rien ne me surprend dans cette saison où rien ne se pase vraiment dans la facilité", a souligné Steve Kerr, l'entraîneur des Warriors. "Ils avaient plus d'énergie que nous et nous n'avons pas bien défendu. Or en play-offs, ce sont les défenses qui font la différence". 

En revenant à 3-2, les Clippers ont relancé la série. "On sait ce qu'il nous reste à faire vendredi", a annoncé Lou Williams. "Golden State mène toujours, mais j'ai vraiment aimé le comportement de mon équipe, elle a joué comme elle sait le faire", a ajouté Doc Rivers. Le match N.6 se jouera vendredi à Los Angeles.

Houston met KO Utah

De son côté, Houston a déjà fait ses valises pour patienter avant de retrouver peut-être les Warriors pour une demi-finale attendue. Houston qui aligne l'une des attaques les plus efficaces et spectaculaires de NBA, a eu raison d'Utah grâce à sa défense.

James Harden, meilleur marqueur du Championnat 2018-19 et prétendant à un second trophée consécutif de meilleur joueur NBA (MVP), a été limité à 26 points. Mais "The Beard" (littéralement la barbe) a fait la différence avec deux interceptions cruciales dans le "money time" alors qu'Utah, porté par Ricky Rubio (17 pts), était revenu à un point (93-92). "On n'a pas réussi autant de tirs qu'on le voulait, mais les derniers matches, on les a gagnés en défense", a insisté Harden. Les Rockets ont fini la rencontre avec 12 interceptions et 12 contres et n'avaient plus atteint les dix unités et plus dans ces catégories de statistiques depuis... 1994, l'année de leur premier titre.

Utah, éliminé il y a un an en demi-finales de conférence par ces mêmes Rockets, a craqué face à l'expérience de Houston. Ses deux principaux atouts, Donovan Mitchell et Rudy Gobert, n'ont pas eu leur impact habituel: le premier a été limité à 12 points avec un famélique 4 sur 22 au tir, le second a fini la rencontre avec neuf points et dix rebonds.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.