Cet article date de plus de cinq ans.

Golden State un peu plus légendaire en renversant Oklahoma City

En s'imposant dans le match 7 (96-88) à domicile contre Oklahoma City, Golden State s'est qualifiée pour la finale NBA où elle défendra son titre face à Cleveland. Mieux encore, les Warriors sont devenus les 10e de l'Histoire à parvenir à remporter une série après avoir été menés (3-1), et les 4e dans une finale de Conférence. Stephen Curry (36pts, 8 passes, 5rbds) a remporté haut la main son duel avec Kevin Durant (27pts, 7rbds), et malgré le double-double de Westrbook (19pts, 13 passes, 7rbds).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Stephen Curry laisse exploser sa joie (THEARON W. HENDERSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Meilleure saison de l'histoire avec 73 victoires en 82 matches. Golden State poursuit sa marche en avant dans le panthéon du basket américain. Grâce à leur victoire 96 à 88 dans le match N.7 décisif, ils ont remporté la série quatre victoires à trois et sont devenus la dixième équipe dans l'histoire des play-offs, la quatrième dans une finale de conférence, à se qualifier pour le tour suivant après avoir été menée trois victoires à une. Stephen Curry et Klay Thompson, décisifs respectivement dans le match N.7 avec ses 36 points et dans le match N.6 samedi avec ses 41 points, ont amélioré chacun le record du plus grand nombre de paniers à trois points réussis dans une série des play-offs avec 32 pour le premier et 30 pour le second.

Décidément, ces Warriors sont faits d'un autre métal. Passés à un cheveu de l'élimination par Oklahoma City, qui avait un nouvel exploit à portée de mains après avoir déjà renversé les Spurs, (presque) invincibles à domicile , en demi-finale de Conférence. "On a connu des hauts et des bas, on n'a jamais perdu confiance, mais ils nous ont donné beaucoup de mal", a admis Curry. "On est des survivants face à cette incroyable équipe qui a bien failli nous éliminer et qui méritait autant que nous d'être en finale", a renchéri Steve Kerr. "On n'était pas seulement mené 3-1, ils nous avaient 'explosé' deux fois de suite, mais on a commencé à retrouver notre basket dans le match N.5, Klay (Thompson) a réussi quelque chose de phénoménal dans le match N.6 et Steph (Curry) a fait ce qu'il sait faire dans le match N.7", a poursuivi l'entraîneur de Golden State.

Vidéo: Les temps forts du match 7

En finale, les Warriors retrouveront les Cavaliers de LeBron James qu'ils avaient battus quatre victoires à deux en juin 2015 pour remporter le quatrième titre de l'histoire de leur équipe, le premier depuis 1975. Mais Cleveland a fait forte impression en play-offs, avec seulement deux défaites et douze victoires contre Détroit (4-0), Atlanta (4-0) et Toronto (4-2) et contrairement à l'an passé, LeBron James sera épaulé par Kyrie Irving et Kevin Love, absents sur blessure lors de la finale 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.