Mort de Kobe Bryant : le drame bouleverse les États-Unis

Kobe Bryant est mort dimanche 26 janvier dans le crash de son hélicoptère à Calabasas, dans le comté de Los Angeles (États-Unis). Il était accompagné de sa fille Gianna, ainsi que 7 autres passagers. Depuis, les hommages du monde entier affluent. Retour sur sa carrière jusqu'au sommet.

FRANCE 3

Une vague de tristesse et d'émotion s'est emparée des États-Unis. Devant la salle mythique des Lakers, à Los Angeles, les fans se sont rassemblés pour rendre hommage à la légende Kobe Bryant. "Il a réussi à réunir toute la ville. Ce soir, tout le monde danse, chante, boit en son honneur", explique un homme. Kobe Bryant, c'est cinq titres de champion de NBA avec les Lakers, deux titres de champion olympique avec les États-Unis, et plus de 30 000 points marqués sur les parquets américains. Surnommé "Black Mamba", il était une véritable légende du basketball.

Les hommages de Trump et Obama

Kobe Bryant est mort à 41 ans avec sa fille de 13 ans, Gianna, dans le crash de son hélicoptère. 7 autres personnes ont également perdu la vie. Selon les premières constatations, le manque de visibilité serait la cause de l'accident, qui s'est produit dans le comté de Los Angeles. Le président Donald Trump et son prédécesseur Barack Obama ont rendu hommage à cette légende et présenté leurs condoléances à sa famille sur Twitter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kobe Bryant, le 21 novembre 2015 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis). 
Kobe Bryant, le 21 novembre 2015 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis).  (ROBYN BECK / AFP)