Euroligue : sans pitié pour l'Asvel, Monaco se replace

Les Monégasques se sont baladés à Villeurbanne lors du match en retard de la 19e journée de l'Euroligue, mardi, en battant les Rhodaniens 100 à 75.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le meneur de jeu monégasque, Mike James, ici lors le 15e journée de championnat d'Elite de basket face au Portel, le 9 janvier 2022. (JEAN FRANCOIS OTTONELLO / MAXPPP)

Très large victoire monégasque à l'Astroballe. L'AS Monaco s'est imposée 100 à 75 aux dépens de Villeurbanne, mardi 18 janvier, en match en retard de la 19e journée d'Euroligue. Intialement prévue le 7 janvier, la rencontre avait été reportée en raison de cas de Covid-19 dans l'effectif rhodanien.

Villeurbannais et Monégasques se sont affrontés à trois reprises cette saison. En Euroligue, l'Asvel avait gagné le match aller au buzzer sur un ultime tir de William Howard (85-84) mais en championnat la Roca Team s'était, en revanche imposée (84-82), les deux fois à la salle Gaston-Médecin de Monaco.

Troisième victoire consécutive

Depuis le limogeage de son entraîneur Zvezdan Mitrovic, remplacé par Sasa Obradovic le 13 décembre, la Roca Team a remporté quatre victoires pour deux défaites en Euroligue, passant ainsi de la 13e à la 10e place.

Devant les 2 000 spectacteurs de l'Astroballe, les Monégasques, au-dessus physiquement, ont brillé en attaque face à l'Asvel. Le quatuor formé par Mike James (20 points, dépassant la barre de 3 000 points inscrits en Euroligue), Donatas Motiejunas (22 pts) et Dwayne Bacon (21 pts) et Alpha Diallo (17 pts), a fait très mal aux champions de France, toujours privés de Raymar Morgan, David Lighty, Victor Wembanyama et William Howard, blessés, et qui concède 100 points pour la première fois cette saison en Euroligue. 

L'ASM a limité les deux fers de lance rhodanien, Elie Okobo (10 pts) et Chris Jones (9 pts) et acquis jusqu'à 22 points d'avance (75-53) à la 29e minute. Un écart que les hommes de TJ Parker n'ont jamais pu combler dans le dernier quart-temps, bien au contraire avec un déficit porté à 25 points au final (100-75).

La Roca Team signe une troisième victoire de rang en Euroligue (après avoir battu le Bayern et le Maccabi) et se replace dans la course à la qualification pour la phase finale. Elle devance désormais l'Asvel au classement, qui n'a remporté, contre Fenerbahçe (84-82), qu'une seule de ses sept dernières rencontres européennes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euroligue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.