Cet article date de plus de dix ans.

Cholet au courage au Mans

Le leader de ProA choletais a eu bien du mal à garder la tête du championnat en allant arracher la victoire après la prolongation au Mans (74-69) pour couronner une belle semaine après le succès en Euroligue à Zagreb. La semaine est d'autant plus belle qu'après les revers de Chalon, à domicile, contre Hyères-Toulon (94-80), et de Paris-Levallois à Strasbourg (92-62), Cholet est seul leader de ProA.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Erman Künter aurait certainement signé des deux mains pour une telle semaine. Pour le quatrième match en dix jours de son équipe de Cholet, deux jours après leur victoire à Zagreb en Euroligue qui la place sur la piste du Top 16, c'est la victoire en prolongation qui a conclu la soirée au Mans. Sans Falker ni Causeur, les visiteurs ont réalisé un petit exploit. Si les Choletais ont d'abord tenu la dragée haute pendant une mi-temps, virant à la pause avec un avantage (55-47), les Manceaux sont revenus dans la partie, menant au score avant de craquer dans les dernières secondes du match pour arriver à (60-60), score conduisant en prolongation. Et comme c'était le cas depuis le début de la rencontre, les Choletais s'en sont remis à l'adresse de Vule Avdalovic, auteur d'un tir à trois points puis de quatre lancers-francs pour la moitié des points de son équipe dans cette prolongation et un total de (21pts, 4 rebonds et 4 passes décisives), soutenu alors par un actif Samuel Mejia (9pts, 4 passes) qui venait prêter main-forte à Antywane Robinson (11pts, 10 rebonds). Au Mans, Batista (14pts), Koffi (14pts, 10rbds) et Acker (12pts, 3rbds, 4 passes décisives) ont fait ce qu'ils ont pu, mais c'est une quatrième défaite qui vient sanctionner cette 6e journée. Et c'est le troisième revers à Antarès des Manceaux, plus que jamais dans le bas du classement.

La surprise est de la soirée est intervenue à Chalon-sur-Saône. A domicile, les hommes d'Alain Weisz ont laissé partir Hyères-Toulon dans le 3e quart-temps, sous les assauts de Shaun Fein (21pts, 5 rebonds), de Damir Krupalija (18pts, 13 rebonds), Kevin Houston (16pts, 5rbds, 6 passes) et Tony Washam (15pts, 3rbds). Adroits, les Varois (11/28 à 3pts) ont limité Haynes (18pts), Tchicamboud (14pts, 7rbds, 4 passes) et Evtimov (12pts, 5rbds), Chalon enregistrant son deuxième revers de la saison, les Hyérois décrochant sa troisième victoire. Même cause même conséquences pour Paris-Levallois, battu à Strasbourg (92-62), Albicy finissant meilleur marqueur de l'équipe parisienne avec 13pts, juste devant Hamilton (11pts, 4rbds). Dominés au rebond et dans le jeu collectif, les visiteurs ont subi l'adresse alsacienne (12/22 à 3pts), incarnée par Digbeu (19pts, 4/5 à 3pts, 4rbds) ou par Hawkins (20pts, 2/2 à 3pts, 5rbds) ou par Mbaye (18pts, 3/5 à 3pts, 4rbds), tandis que Ricardo Greer a joué très collectif (8pts, 3rbds, 10 passes). Les Strasbourgeois font un grand bond en avant comme Roanne, vainqueur de Limoges (78-66).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.