Cet article date de plus de dix ans.

Chicago s'est fait peur

Pour leur premier match de play-off, les Bulls, meilleure équipe de la saison régulière en NBA, ont éprouvé toutes les peines à se défaire d'Indiana (104-99). Chicago, mené pendant plus des trois-quarts du match, s'en est une nouvelle fois remis à Derrick Rose, auteur de 39 points, pour se sortir de ce mauvais-pas. Joakim Noah termine la rencontre avec 10 points et 11 rebonds.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

 Les Bulls ont été menés pendant quasiment toute la partie par la tête de série N.8 de la Conférence Est, accumulant jusqu'à 11 points de retard. Menés encore de 10 points à 3 min 28 sec de la fin, Luol Deng a inscrit deux lancers francs pour inaugurer la rébellion des Bulls, qui ont alors enchaîné 16 points jusqu'à la fin du match (dont 7 de Rose et 4 de Noah) et n'en ont concédé qu'un seul (marqué sur un lancer franc de Roy Hibbert). Ils ont égalisé à 1 min 27 sec de la fin après 5 points d'affilée de Rose avant que ce dernier ne serve Korver pour un panier à trois points qui a donné l'avantage au score aux Bulls (102-99) pour la première fois du match, à seulement 48 secondes de la fin. Les Pacers ont manqué leurs six derniers shoots, le dernier étant contré par Noah à quelques secondes de la sonnerie finale. Les Bulls ont fini en tête de la saison régulière (62 victoires-20 défaites) pour la première fois depuis 1997-1998 et l'époque de Michael Jordan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.