Cet article date de plus de dix ans.

Chicago s'en sort bien, Orlando déjà au tapis...

Chicago, meilleure équipe de la saison régulière, s'est fait peur lors de son premier match du premier tour des play-offs NBA en battant in extremis Indiana 104-99, grâce à 16 points marqués et 1 seul encaissé dans les dernières 3 min 30 sec. Orlando a de son côté bien mal entamé sa campagne 2011 en se faisant surprendre à domicile par Atlanta (93-103), malgré les 46 points (record en carrière) et 19 rebonds de Dwight Howard.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Contre Indiana, le pivot des Bulls Joakim Noah a effectué un match plein avec un double double (10 points et 11 rebonds), son 22e de la saison. Il a notamment été excellent au rebond offensif, avec 8 prises dans la raquette adverse, ajoutant 3 contres, 1 passe décisive et 1 interception. Le meneur de Chicago Derrick Rose s'est fendu de 39 points, 6 passes et 6 rebonds alors que le shooteur Kyle Korver a réalisé un 4 sur 4 à trois points. "On savait que ça serait dur mais je crois qu'on n'était pas préparé à ça. Au prochain match (lundi à Chicago), on le sera", a averti Rose. Les Bulls ont été menés pendant quasiment toute la partie par la tête de série N.8 à l'Est, accumulant jusqu'à 11 points de retard. Les Bulls étaient menés de 10 points à 3 min 28 sec du terme quand Luol Deng a inscrit deux lancers francs et Chicago a alors su ajouter 14 points (7 de Rose, 4 de Noah) et n'en concéder qu'un jusqu'à la fin. Ils ont égalisé à 1 min 27 sec du buzzer après 5 points d'affilée de Rose. Celui-ci a ensuite servi Korver pour un panier à trois points qui a donné l'avantage aux Bulls (102-99) pour la première fois, à 48 secondes de la fin.

De son côté, Orlando, finaliste NBA en 2009, a bien mal entamé sa campagne 2011 en se faisant surprendre à domicile par Atlanta (93-103), malgré les 46 points (record en carrière) et 19 rebonds de son pivot Dwight Howard. A l'exception de ce dernier et du meneur Jameer Nelson (27 pts), les Magic ont été complètement dépassés (20 points répartis entre 7 joueurs). "C'est frustrant de perdre mais ce n'est que le premier match (d'une série au meilleur des sept)", a déclaré Howard. Le deuxième a lieu mardi à Orlando.

Pour son tout premier match en play-offs, le "Big Three" de Miami a joué son rôle en portant les Heat à la victoire contre Philadelphie (97-89), même si les choses ne furent pas simples non plus. Chris Bosh a compilé 25 points et 12 rebonds et LeBron James 21 points et 14 rebonds alors que Dwyane Wade n'a marqué que 17 points mais 5 dans la dernière minute trente secondes de jeu quand Miami, N.2 à l'Est, s'est enfin détaché des Sixers (N.7) après avoir été mené de 14 points dans le deuxième quart temps. "Le seul chiffre qui compte c'est 1-0, c'est tout", a dit Wade. Le match N.2 a lieu lundi à Miami.

Dans le dernier match, la logique a été respectée puisque Dallas (N.3 à l'Ouest) s'est imposé à domicile (89-81) face à Portland (N.6). Du côté des Français, Nicolas Batum a marqué 14 points, fait 4 passes décisives et pris 2 rebond dans son nouveau rôle de remplaçant mais il a été particulièrement maladroit derrière l'arc des trois points (1 sur 7).

Play-offs: 1er tour
Conférence Est
A Chicago:
Chicago bat Indiana 104 à 99
(Chicago mène la série 1 victoire à 0)
A Miami:
Miami bat Philadelphie 97 à 89
(Miami mène la série 1 victoire à 0)
A Orlando:
Atlanta bat Orlando 103 à 93
(Atlanta mène la série 1 victoire à 0)
Conférence Ouest
A Dallas:
Dallas bat Portland 89 à 81
(Dallas mène la série 1 victoire à 0)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.