Basket : Monaco champion de France après sa nouvelle démonstration face au Paris Basketball

Champions de France en titre, les joueurs de la Roca Team ont conservé leur titre en battant le club de la capitale pour la troisième fois en quatre matchs (115-76) dans cette finale, mercredi.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le Monégasque Mike James lors du match 4 de la finale de Betclic Elite, le 12 juin 2024, à Paris. (GLENN GERVOT / MAXPPP)

Inaugurée cette année pour les Jeux olympiques, l'Adidas Arena de la porte de la Chapelle n'aura pas de premier trophée de champion de France à exposer cette année. Et pour cause, si le match 4 des finales de Betclic Elite avait bien lieu ce mercredi 12 juin dans la salle parisienne, c'est l'AS Monaco qui l'a emporté face au Paris Basketball (115-76). 

Laminé dans sa salle et battu trois victoires à une sur l'ensemble de la finale, le club parisien n'a jamais semblé en mesure de renverser les joueurs de la principauté. L'ampleur du score indique le gouffre qui sépare pour l'instant Monaco - sacré pour la première fois l'an passé - de la concurrence depuis la prise de contrôle d'Aleksej Fedoricsev en 2022.

Monaco sauve sa saison

Depuis deux ans, l'oligarque russe naturalisé hongrois a offert au club monégasque le plus gros budget de l'histoire du championnat de France (27,5 millions d'euros cette saison, trois fois celui de Paris). Ce trophée apparaît dès lors comme un minimum syndical en même temps qu'il vient sauver la saison de la "Roca Team", jusqu'ici vierge de titre. L'ASM a ainsi laissé échapper la Coupe de France (défaite en demi-finales contre Strasbourg) conquise l'an dernier, chuté en demi-finales de la Leaders Cup (face à Paris) et échoué dans son rêve d'Euroligue.

Après avoir perdu à domicile le match 2 de la finale, Monaco a haussé son niveau lors des deux rencontres disputées dans la capitale, remportant sans discussion le deuxième comme le premier (88-59). Face à des Parisiens au final trop limités, ces Monégasques étaient trop forts et ont montré dès le début les muscles en infligeant un cinglant 19-0 dans les cinq premières minutes.

Les spectateurs ayant soigneusement suivi les consignes du speaker de l'Arena de rester debout jusqu'au premier panier parisien ont dû trouver le temps un peu long, puisqu'ils ont dû attendre 5 minutes et 30 secondes avant de s'asseoir. Ils ont au final assisté à la déroute de leur équipe venant clore une saison cependant historique, ponctuée des deux premiers titres (Leaders Cup et Eurocoupe) de l'histoire de ce jeune club, créé de toutes pièces en 2018, qui a atteint la finale du championnat dès sa première participation aux playoffs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.