Cet article date de plus de neuf ans.

Banque Populaire V reste à quai

Loïck Peyron et son équipage ont renoncé à partir de Brest par manque de vent pour tenter de battre le record du Trophée Jules-Verne. "Non, nous ne partons pas", a déclaré à la presse le skipper. "C'est un peu le contraire de la Jacques-Vabre: il y a quelques jours la course n'est pas partie parce qu'il y avait trop de vent, nous c'est parce qu'il n'y en a pas assez", a-t-il dit.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Banque Populaire attend son heure (FRED TANNEAU / AFP)

Loïck Perron n'envisage pas de prendre le départ avant une dizaine de jours, a-t-il également annoncé. Peyron et ses treize équipiers avaient prévu de quitter le port de Brest à la mi-journée pour se rapprocher de la zone de départ et tenter de partir dans une fenêtre qui s'annonçait délicate. Le Trophée Jules-Verne appartient depuis le 20 mars 2010 au Français Franck Cammas et à ses 9 équipiers, avec une circumnavigation en 48 jours 7 heures, 44 minutes et 52 secondes avec le trimaran Groupama 3 (32 mètres de long).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.