Cet article date de plus de sept ans.

Un motard belge est mort sur le rallye Dakar

Il est mort hier dans la 5e étape Chilecito-Tucuman, en Argentine, selon les organisateurs de la course.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le motard belge Eric Palente au guidon de sa Honda, lors du départ du Dakar, le 4 janvier 2014, à Rosaria, en Argentine. (JUAN MABROMATA / AFP)

Le Dakar 2014 est déjà endeuillé. Un motard belge qui participait au rallye, Eric Palante, s'est tué jeudi 9 janvier, dans la 5e étape Chilecito-Tucuman, en Argentine, annoncent vendredi les organisateurs, Amaury sport organisation (ASO).

Le pilote Honda, 50 ans, disputait son 11e Dakar et courait avec l'ambition de gagner le classement des "malle-motos" (concurrents sans assistance). Originaire de Liège, il avait abandonné à six reprises. Palante est le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions du Dakar. Concurrents, membres de la caravane et spectateurs : au total, selon un décompte de l'AFP, 63 personnes sont mortes sur le Dakar en 36 éditions, en tenant compte du Dakar 2008 annulé pour cause de menace terroriste.

"Aucune alerte n'est parvenue auprès des organisateurs."

"A 08h30 ce [vendredi] matin, alors que l'équipage du camion balai se portait sur la position du motard 122 afin de le récupérer, au km 143 de la spéciale de la 5e étape entre Chilecito et San Miguel de Tucuman, il a découvert le corps sans vie d'Eric Palante, pilote belge de la moto numéro 122", indique ASO.

"Les circonstances et les causes du décès sont analysées par le juge Analia Castro de Massucco de Belen, province de Catamarca", ajoutent les organisateurs. "Aucune alerte n'est parvenue auprès des organisateurs. Eric avait été ravitaillé en eau dans l'après-midi", poursuivent-ils. "La famille du pilote a été prévenue dans la matinée [de vendredi] par l'organisation". 

Gérard Holtz de France Télévisions Sports donne les dernières informations sur la mort du motard belge 

FRANCE TELEVISIONS

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.