Cet article date de plus de deux ans.

"Il y a une affiche de pilotes en activité qui est juste dingue" : les premières 24 Heures du Mans virtuelles à défaut d'une "vraie" course

Top départ de cette course derrière des écrans à 15 heures samedi 13 juin en attendant la course sur piste, reportée en septembre pour cause du coronavirus.  

Article rédigé par
avec France Bleu Normandie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'édition 2020 des 24 Heures du Mans en version virtuelle (MOTORPSORT GAMES)

Dans la vraie vie, il roule pour Alpine en catégorie LMP2. Mais à défaut de pouvoir s'aligner sur circuit du Mans, son écurie a rapidement choisi de concourir aux 24 Heures du Mans virtuelles qui se déroulent les 13 et 14 juin. On ne déroge pas à la coutume ! Et depuis son inscription, le pilote Pierre Ragues est étonné par les noms qui se sont ajoutés sur la liste des engagés dans cette première course virtuelle, lancée pour patienter jusqu’au week-end du 19-20 septembre où la piste reprendra ses droits. "Il y a une affiche de pilotes en activité qui est juste dingue, confie-t-il à France Bleu NormandieEt que oui, forcément, on rêve d’avoir aux 24 heures. Mais il y a aussi une affiche de gamers pro qui seront présents".  

Ça a l’air d’être un très, très gros niveau, ce qu’on a vu sur les serveurs test, ça a l’air de rouler très, très fort.

Pierre Ragues, pilote automobile

à France Bleu Normandie

  

Les pilotes qui seront derrière des écrans jusqu'à dimanche 15 heures pour se relayer au volant des 50 voitures inscrites, sont non seulement les habitués du Mans mais aussi un bon nombre de stars de la F1 ou de l’IndyCar, comme Fernando Alonso, Jenson Button, Simon Pagenaud, Max Verstappen, Charles Leclerc ou encore le Français Pierre Gasly.

Attention toutefois aux gamers pro, pilotes officiels spécialisés de la course virtuelle, qui seront forcément redoutables parce que plus à l'aise avec l'outil informatique. Une voiture virtuelle ne réagit pas en effet tout à fait comme une réelle. Pierre Ragues, qui a disputé douze éditions des 24 Heures du Mans en vrai, l'a constaté lors des premiers entraînements : "Même si c’est une Alpine, que le design extérieur est le même, forcément elle réagit différemment", confirme-t-il.

Un des pilotes est confiné au Brésil

Pour ces 24 Heures virtuelles, Alpine a donc choisi d’aligner un gamer pro, Nicolas Longuet, aux côtés de son trio de pilotes sur piste, Pierre Ragues, Thomas Laurent et André Négrão. Ce dernier, Brésilien confiné au Brésil, aura un avantage non négligeable : "Forcément avec le décalage horaire, quand il fera jour chez lui, il pourra rouler de nuit en France", se félicite Pierre Ragues.  

Ces 24 Heures du Mans se dérouleront donc évidemment chacun chez soi mais avec l'impatience de bientôt se retrouver, en septembre, pour la vraie course. Enfin, côté pilotes car on ne sait toujours pas si les spectateurs seront autorisés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.