Formule 1 : le Français Grosjean, un "taré du premier tour" selon Webber

Furieux d'être accroché par la Lotus de Romain Grosjean peu après le départ, l'Australien Mark Webber a traité le Français de "taré du premier tour", après le Grand Prix du Japon, dimanche 7 octobre. 

Le pilote français Romain Grosjean, dans le paddock du circuit de Suzuka au Japon, le 4 octobre. 
Le pilote français Romain Grosjean, dans le paddock du circuit de Suzuka au Japon, le 4 octobre.  (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)

F1 - Le pilote français Romain Grosjean a-t-il à nouveau franchi la ligne jaune ? Mark Webber l'a traité de "taré du premier tour", après un accrochage entre les deux hommes, qui a privé l'Australien de toute chance de finir sur le podium du Grand Prix du Japon, dimanche 7 octobre.

FTVi

Deuxième sur la ligne de départ, Mark Webber a rétrogradé à la dernière position après avoir touché la Lotus du Français. L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) a empoché sa troisième victoire de la saison, et se rapproche à quatre petits points du leader Fernando Alonso (Ferrari). 

"Je n'ai pas vu ce qui s'est passé au départ mais les gars ont confirmé que c'était encore une fois le taré du premier tour", a expliqué Mark Webber. "Tous les autres pilotes essaient de se battre pour des résultats corrects chaque week-end mais lui [Romain Grosjean] tout ce qu'il essaie de faire c'est d'arriver le plus vite possible au troisième virage à chaque course."

Romain Grosjean fait profil bas

Le Français, lui, tente de faire profil bas. "Depuis mon retour à Singapour, ma priorité a été de me montrer prudent au départ. C'était une erreur idiote. Mark est venu me voir après la course et, évidemment, il n'était pas content", a expliqué Romain Grosjean. "Je lui ai présenté mes excuses et il faut passer à autre chose. Nous allons nous asseoir et tout bien analyser à nouveau avant la prochaine course pour savoir comment éviter ces problèmes."

Les excuses risquent de ne plus suffire, car le Français enchaîne les erreurs. Il a déjà été suspendu pour le Grand Prix d'Italie après avoir provoqué une collision au départ du Grand Prix de Belgique, qui avait provoqué l'abandon du leader du championnat, Fernando Alonso. "Peut-être que [Romain Grosjean] a de nouveau besoin de vacances", a conclu Mark Webber. Le pilote français va devoir mettre la pédale douce.