Cet article date de plus de neuf ans.

Un Chilien qui roule français

Le Dakar raconte de nombreuses histoires d’échanges entre nations, entre continents. Cette année, le Chilien Axel Heilenkotter en porte une nouvelle, qui l’amène à s’engager par conviction sur une moto française !
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

C’est ce qu’on appelle un retour aux sources à facettes multiples. Comme tout bon Chilien passionné de moto, Axel Heilenkotter a vibré aux exploits de Carlo de Gavardo au tournant des années 2000, puis a ensuite accompagné de  tous ses encouragements l’ascension de Francisco « Chaleco » Lopez, qui a donné sa pleine mesure avec l’arrivée du Dakar sur le continent sud-américain. Totalement intégré dans ce mouvement, l’ancien vice-champion national de motocross en juniors a également été cornaqué par les frères Prohens avant de rejoindre le clan des Chiliens du Dakar. Mais son histoire familiale l’a invité à prendre un chemin plus inattendu pour se retrouver au départ du rallye.

La fréquentation assidue du monde du moteur a en effet rappelé à Axel que ses ancêtres français avaient joué un rôle majeur dans ce domaine, en se positionnant comme les importateurs officiels de la marque Citroën au Chili. « Lorsque je suis allé sur le bivouac du Dakar, je me suis rendu compte qu’il y avait un constructeur français en course. Cela m’a tout de suite intéressé, alors je suis allé en voyage en France pour les revoir. J’ai pensé à mon arrière-grand-père et à mon grand-père, et j’ai en quelque sorte suivi leurs traces, puisque je suis devenu le distributeur de Sherco au Chili », raconte ce touche-à-tout qui officie d’abord en tant que directeur marketing de Hewlett-Packard. Pour préparer son baptême du Dakar, le plus Français des pilotes chiliens a d’abord conduit le camion d’assistance de l’équipe sur la dernière édition. Il s’apprête maintenant à enfourcher une moto et à épingler un dossard : « ce sera une Sherco, évidemment ! Et tout ce qui m’intéresse, c’est de rejoindre Santiago ».

Avec communiqué ASO

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.