Rallye-Raid : Après 23 ans de collaboration et neuf titres WRC, Sébastien Loeb et Daniel Elena se séparent

Sébastien Loeb et Daniel Elena ont respectivement annoncé la fin de leur association. Le team Prodrive a estimé que le copilote de l'Alsacien ne faisait plus l'affaire en rallye-raid, mettant ainsi brutalement fin à une collaboration de 23 ans, neuf titres de champions du monde des rallyes WRC et deux podiums sur le Dakar.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Daniel Elena et Sébastien Loeb complices lors du dernier Dakar, le 30 décembre 2020 (FRANCK FIFE / AFP)

Les histoires d'amour finissent toujours mal, c'est bien connu. Celle qui unissait Sébastien Loeb et Daniel Elena en était une, incontestablement. Scellée par une amitié franche et des titres de champions du monde. Alors, quand le team Prodrive, qui engageait les deux hommes sur le dernier Dakar, a signifié au copilote qu'il était démis de ses fonctions, le sang du sudiste n'a fait qu'un tour. La vidéo qu'il a postée sur les réseaux témoigne de son amertume, de ses regrets. De sa tristesse sans doute aussi. 

Dans ce message, le Monégasque de 48 ans explique que c'est Loeb qui l'a prévenu ce matin. "Il m'a dit que c'était une demande de Prodrive, qui trouvait que je n'avais pas été assez impliqué et que j'avais fait trop d'erreurs de navigation lors du dernier Dakar", où les deux hommes avaient abandonné lors de la 8e étape. La suite de cette vidéo, c'est une longue liste de tous les titres et de toutes les aventures humaines et sportives que les deux hommes ont connus ensemble.

Parmi ces succès, on retiendra bien sûr les neuf titres et les 79 victoires en WRC, record absolu de la discipline. Une discipline où leur complicité a atteint son apogée, entre le coup de volant de Loeb et les préparations minutieuses d'Elena. Ce dernier savait également tirer le meilleur de l'Alsacien, beaucoup plus réservé que lui. Ils étaient le feu et la glace, comme Daniel Elena avait l'habitude de dire.  

Sébastien Loeb, de son côté, s'est montré plus mesuré dans sa communication après cette annonce. L'Alsacien s'est juste borné à écrire qu'il "serait peut-être bien d'essayer autre chose". Pourtant, fidèle jusqu'au bout, Loeb avait déjà lutté pour imposer son éternel binôme au team Prodrive cette saison. Échaudés par le manque de réussite du duo sur les récents Dakar, les dirigeants anglais estimaient certainement que la navigation en rallye-raid n'avait pas grand chose en commun avec celle sur le WRC, où Elena n'avait, dans ce domaine, rien à prouver. Dans les dunes, en revanche, l'étude de la trajectoire la plus efficace n'est pas la plus requise... Le manque d'expérience, ou de réussite, de Daniel Elena dans cet exercice aura donc conduit Prodrive à mettre un terme à une fabuleuse histoire humaine et sportive. 

Au final, l'aventure sur le Dakar laissera aux désormais ex-coéquipiers un goût amer. Avant cet ultime couac, ils avaient déjà abandonné en 2016 et 2018 mais fini 2e en 2017 et 3e en 2019.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rallye

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.