MotoGP : Maverick Viñales et Yamaha se séparent avec effet immédiat

Le pilote espagnol va quitter l'écurie Yamaha dès cette saison après avoir été suspendu lors du dernier Grand Prix pour une opération irrégulière sur sa moto. Le nom du nouveau coéquipier du Français Fabio Quartararo n'a pas encore été annoncé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Espagnol Maverick Viñales au guidon de sa Yamaha Factory lors du GP de Styrie, le 8 août 2021. (GIGI SOLDANO / GIGI SOLDANO / AFP)

L'histoire a finalement pris fin plus vite que prévue entre Maverick Viñales et l'écurie Yamaha. Accusé de sabotage sur sa moto lors du Grand Prix de Styrie, le 8 août, le pilote espagnol ne pilotera plus pour la marque japonaise. Les deux camps ont officialisé leur séparation immédiate dans un communiqué, vendredi 20 août.

"À l'issue du Grand Prix des Pays-Bas le 28 juin, il avait été annoncé que Yamaha et Maverick Vinales mettraient un terme à la fin de la saison actuelle au contrat de deux ans les unissant pour la période 2021-2022. En raison des récents évènements lors du GP de Styrie, et après longue réflexion par les deux parties, celles-ci sont arrivées à la conclusion mutuelle de se séparer avec effet immédiat", détaille Yamaha. Viñales ne sera donc pas au départ de celui en Grande-Bretagne, le 29 août.

Yamaha lui reprochait un sabotage de sa moto

Actuellement 7e du championnat du monde, l'Espagnol de 26 ans avait invoqué une litanie de problèmes techniques pendant le Grand Prix de Styrie. Parti pour prendre la dernière place pour la deuxième fois en trois courses, il avait fini par rentrer au garage à un tour de la fin. Yamaha avait ensuite suspendu le pilote, lui reprochant "une utilisation non conforme et inexpliquée de sa moto" qui aurait pu causer à l'engin des dommages importants.

Maverick Viñales, coéquipier du Français Fabio Quartararo, avait en conséquence été privé par Yamaha du Grand Prix suivant, le week-end dernier en Autriche, et avait présenté des excuses à l'écurie japonaise. Il a annoncé depuis qu'il avait signé un contrat avec la marque italienne Aprilia pour courir en MotoGP à partir de la saison prochaine. Le remplaçant de l'Espagnol n'a pas encore été annoncé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.