Moto : le pilote suisse Jason Dupasquier, 19 ans, est décédé après son accident

Victime d'un accident dans les derniers instants des qualifications du Grand Prix d'Italie samedi, Dupasquier avait "subi pendant la nuit une chirurgie thoracique pour une lésion vasculaire".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le pilote suisse Jason Dupasquier, lors de la course de Doha Moto 3 sur le circuit de Losail du 2 au 4 avril 2021, à Doha. (GIGI SOLDANO / STUDIO MILAGRO)

Le pilote suisse de Moto3 Jason Dupasquier, accidenté samedi en qualifications du Grand Prix d'Italie, est décédé à l'âge de 19 ans, dimanche 30 mai, a annoncé le promoteur du championnat de monde de vitesse moto dans un communiqué.

"En dépit des efforts de l'équipe médicale du circuit et de tous ceux qui se sont ensuite occupés du pilote suisse, l'hôpital [Careggi, à Florence, où il avait été transporté] a annoncé que Dupasquier a malheureusement succombé à ses blessures", est-il précisé.

Des "lésions cérébrales graves incompatibles avec sa survie"

L'hôpital, pour sa part, a confirmé à l'AFP "le début de la procédure de constatation de la mort cérébrale, en raison de lésions cérébrales graves incompatibles avec sa survie".

Le jeune pilote avait "subi pendant la nuit une chirurgie thoracique pour une lésion vasculaire", avait indiqué l'hôpital à l'AFP dans la matinée. "De graves lésions cérébrales (persistaient) et il (restait) en soins intensifs dans un état très grave", avait ajouté un porte-parole.

Dupasquier est tombé entre les virages 9 et 10 du circuit du Mugello dans les derniers instants des qualifications du Grand Prix d'Italie samedi.

Des hommages en son honneur

Le n°50 avait fait ses débuts en Mondial en 2020 sous les couleurs de l'écurie allemande PrüstelGP, qui fait courir des KTM. Il n'avait marqué aucun point et s'était classé 28e pour sa première saison. En 2021, après cinq départs, il était 10e du classement des pilotes avec 27 unités.

Sur le circuit du Mugello dimanche, où les courses se poursuivent, de nombreux pilotes arborent des autocollants en hommage au jeune Suisse.

Le dernier pilote décédé en Grand Prix, avant Dupasquier, était l'Espagnol Luis Salom au GP de Catalogne 2016 en Moto2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.