Moto GP : Johann Zarco prolongé pour une saison par Pramac

Le pilote français, auteur d'un très bon début de saison, est désormais engagé jusqu'en 2022 avec l'écurie satellite de Ducati.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Johann Zarco (Ducati Pramac Racing) lors du Grand Prix de France sur le circuit du Mans, dimanche 16 mai. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Six courses et Johann Zarco est déjà récompensé. Le pilote français a été prolongé pour une saison par son écurie Pramac et est désormais engagé jusqu'en 2022 a annoncé jeudi l'écurie italienne, satellite de Ducati. Arrivé au sein de l'équipe en début de saison, Zarco va pouvoir retrouver de la stabilité, à 30 ans, après avoir connu cinq formations différentes en quatre saisons.

Pour le double champion du monde de Moto 2, c'est la juste récompense d'un mariage réussi depuis sa signature au sein du clan Ducati l'an passé. Déjà performant chez Avintia, l'écurie privée motorisée par le constructeur transalpin, Zarco a obtenu une jolie promotion en rejoignant Pramac durant l'intersaison. Le Français n'a pas tardé à justifier ce choix, en décrochant trois podiums lors des six premiers Grands Prix. Zarco n'est actuellement devancé au classement des pilotes que par son compatriote Fabio Quartararo.

Il sera de nouveau accompagné la saison prochaine par l'Espagnol Jorge Martin, bénéficiaire d'une prolongation identique après ses six premières courses en carrière en Moto GP. "Johann et Jorge se sont très bien intégrés cette année avec l'écurie Pramac Racing, s'est réjoui Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati. Pour cette raison, nous avons décidé de poursuivre avec eux en 2022."

Ciabatti a par ailleurs précisé que Zarco et Martin bénéficieront à nouveau des motos officielles Ducati, la Desmosedici GP, qui se sont montrées les plus performantes en vitesse de pointe cette saison. Les conditions idéales pour voir Johann Zarco continuer à lutter avec les meilleurs du paddock.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.