"Je n'ai plus de liquide, j’ai pleuré pendant une demi-heure sans m’arrêter" avoue Fabio Quartararo après son sacre en MotoGP

Le pilote de 22 ans a été sacré champion du monde de Moto GP dimanche dans la catégorie reine, lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne en Italie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo célèbre son titre de champion du monde de MotoGP lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne, le 24 octobre 2021. (GIGI SOLDANO / DPPI via AFP)

C'est un week-end historique. Fabio Quartararo, 22 ans, est devenu le premier pilote tricolore à remporter le titre mondial de MotoGP, dimanche 24 octobre, à l'occasion du Grand Prix d'Emilie-Romagne. Mal engagé au début de la course (quinzième position), celui que l'on surnomme El Diablo a remonté tout son retard et profité de la chute de Francesco Bagnaia pour finir à la quatrième place et devenir champion du monde. Un titre qui vient confirmer une excellente saison de la part du Niçois (cinq victoires et dix podiums) et qui a réagi, avec beaucoup d'émotions, à l'issue de son exploit.

>> À lire aussi : série, opération et domination sans partage, les cinq dates du titre mondial de Fabio Quartararo

Fabio Quartararo (Yamaha) au micro de Canal+ : "Je n’ai pas les mots, je n’arrive pas à réaliser. On n’a pas réussi à faire une belle course mais je m’en fous, je suis champion du monde. Je ne réalise pas encore ce que j’ai fait, c’est incroyable. Je réaliserai dans quelques jours, je pense. J’ai essayé de finir sur le podium mais je n’ai pas réussi. Honnêtement, je pouvais finir dernier aujourd’hui. Je ne sais pas quoi dire mais tout ce que je sais c’est que je suis champion. Ma famille est là, je ne peux pas être plus content. Je vais profiter au maximum ce soir. C’était une année incroyable, on peut encore faire de belles choses à l’avenir. C’est mon plus grand rêve et je l’ai réalisé aujourd’hui. Je n'ai plus de liquide, j’ai pleuré pendant une demi-heure sans m’arrêter, ça se recharge, je vais à nouveau pleurer dans quelques minutes. Quand on me dit que je suis le premier français de l’histoire à devenir champion du monde, je ne sais pas quoi dire. Je n’ai pas les mots, je ne réalise pas."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.