Cet article date de plus d'un an.

24h Motos : Yamaha en tête après une heure, premier coup dur pour Ducati

Après une heure de course, la Yamaha numéro 7 de Niccolo Canepa a repris les devants de la course après un mauvais départ. La Ducati numéro 6 a subi, elle, une passe d'essence lui faisant perdre beaucoup de temps.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Après un mauvais départ, la Yamaha numéro 7 occupe la place qui était la sienne sur la grille, la première, après la première heure de course des 24 heures Motos, disputées de samedi à dimanche sur le circuit Bugatti du Mans. L'Italien Niccolo Canepa, qui a pris le départ sur la Yamaha, ne pointait qu'au 7e rang après un tour. Mais, après un quart d'heure, il était de retour sur le podium, deuxième derrière la Honda numéro 5 de Mike di Meglio, parti quatrième mais passé en tête dès le début du deuxième tour.

Le Français, champion du monde en 125 cm3 en 2008, a effectué un excellent premier relais, maintenant une avance supérieure à 5 secondes sur ses principaux poursuivants. C'est lors des arrêts aux stands respectifs des deux motos que la numéro 7 a récupéré la première place, cette fois-ci pilotée par l'Allemand Marvin Fritz, alors que la numéro 5, 3 secondes derrière, est aux mains de l'Australien Josh Hook. La BMW numéro 37 complète le podium, à une vingtaine de secondes de la tête.

Panne d'essence pour Ducati

Le fait de course de cette première heure est cependant l'incident survenu sur la Ducati numéro 6 pilotée par Randy de Puniet. Après 51 minutes de course, la moto italienne, visiblement en panne d'essence, a perdu en vitesse en tout début de tour, obligeant le pilote français à remonter la voie des stands à contresens.

ERC-Ducati a perdu dans l'opération plus d'un tour et pointe au-delà de la 20e place, alors que Randy de Puniet, parti 5e et seulement 19e après le premier tour, était remonté en deuxième position.

La Kawasaki numéro 1 décevante

L'autre grande déception est pour l'instant du côté de la Kawasaki numéro 1, tenante du titre. Malgré un équipage inchangé par rapport à l'an dernier (les Français Erwan Nigon et Jérémy Guarnoni accompagnés du vétéran espagnol David Checa), la moto championne du monde en titre n'occupe que le 6e rang, bien loin des autres motos officielles et derrière une Kawasaki privée, la numéro 4 du Tati Team.

La première place de la catégorie Superstock est pour l'instant la possession de la Kawasaki numéro 24.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.