24h du Mans motos : la Suzuki n°1 du trio Black-Guintoli-Simeon conserve sa couronne

La Suzuki N.1 de l'équipe franco-japonaise Yoshimura SERT a remporté dimanche les 24h motos pour la seconde année consécutive.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Suzuki n°1 des pilotes français Gregg Black, Sylvain Guintoli et du Belge Xavier Simeon a conservé sa couronne lors des 24h du Mans, le 17 avril 2022. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

On prend la même et on recommence. La Suzuki N.1 du SERT, pilotée par les Français Gregg Black, Sylvain Guintoli et le Belge Xavier Simeon, s'est imposée lors des 24h motos comme en 2021, dimanche 17 avril. Un sacre qui permet à l'équipe franco-japonaise d'égaler le record de Kawasaki avec 14 victoires au total sur le circuit Bugatti du Mans.

Parti en deuxième position, l'équipage a parcouru 840 tours de 4,185 km. La Yamaha n°7 de l'équipe autrichienne Yart a pris la deuxième place à un tour et la Honda n°5 de l'écurie TSR France la troisième position à 13 tours des vainqueurs, sous les regards des spectateurs de retour dans la Sarthe après deux années à huis clos pour cause de Covid-19.

La Suzuki du SERT, tenante du titre et championne du monde d'endurance 2021, a su tirer profit des mésaventures de la Honda n°.5 (problèmes mécaniques et chute), de l'abandon de la BMW n°37 (casse moteur) et des déboires de la Ducati N.6 (chute et problèmes mécaniques).

Le Yart, qui s'était qualifié pour la troisième année consécutive en pole position, est parvenu à refaire son retard, sans casser son moteur comme en 2021, après avoir complètement raté son départ.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.