Cet article date de plus d'un an.

Mort de Floyd : Lewis Hamilton dénonce le silence de la F1 "dominée par les blancs"

Alors que de nombreux sportifs du monde entier s'élèvent contre la mort de George Floyd, victime de violences policières, le sextuple champion du monde de Formule 1 en titre Lewis Hamilton s'est à son tour exprimé sur la question dans la nuit de dimanche à lundi, accusant le silence de son sport.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (WILLIAM WEST / AFP)

Lewis Hamilton ne s'était pas exprimé sur la mort de George Floyd hormis quelques retweets. C'est désormais chose faite. Le sextuple champion du monde a dénoncé le silence des "plus grandes stars" du monde de la Formule 1 "dominé par les blancs" après la mort de cet Américain aux États-Unis qui a entraîné des dizaines de manifestations dégénérant parfois en émeutes.

"Personne ne bouge le petit doigt"

"Certains d'entre vous figurent parmi les plus grandes stars et pourtant vous restez silencieux face à l'injustice", a écrit le pilote Mercedes sur Instagram dans la nuit de dimanche à lundi, après la mort le 25 mai de cet homme noir de 46 ans lors de son interpellation à Minneapolis (Minnesota) qui a été condamnée par de nombreux sportifs, de Michael Jordan à Lebron James, en passant par Serena Williams.

"Personne ne bouge le petit doigt dans mon industrie qui est bien sûr un sport dominé par les blancs. J'y suis l'une des seules personnes de couleur, je reste encore seul", ajoute le pilote britannique de 35 ans. "J'aurais cru que vous verriez maintenant pourquoi cela arrive et réagiriez mais vous ne pouvez pas vous dresser à nos côtés. Sachez juste que je sais qui vous êtes et que je vous vois", écrit encore Hamilton.

Hamilton appelle au changement

Le champion du monde en titre déclare ne soutenir que les manifestants pacifiques mais il ajoute qu'il "ne peut pas y avoir de paix, tant que nos soi-disant dirigeants n'enclenchent pas de changements, pas seulement en Amérique, mais au Royaume-Unis, en Espagne, en Italie et partout ailleurs".

"La manière dont les minorités sont traitées doit changer", plaide-t-il. "Nous ne sommes pas nés avec le cœur rempli de racisme et de haine, ce sont ceux qui nous admirent qui nous l'ont inculqué".

Hamilton, chantre de la protection de l'environnement et des espèces animales et végétalien depuis 2017, prend régulièrement position sur les sujets qui lui tiennent à cœur. Il avait ainsi été l'auteur d'une sortie remarquée sur Instagram contre l'agriculture intensive et l'élevage fin octobre.

Partout dans le monde, des sportifs ont réagi à la mort de George Floyd. Ce week-end, trois joueurs noirs de Bundesliga lui ont notamment rendu hommage sur les terrains allemands.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lewis Hamilton

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.