Cet article date de plus de huit ans.

Webber relégué en dernière position

L'Australien Mark Webber (Red Bull), 14e temps de la séance de qualifications du Grand Prix de Chine, samedi sur le circuit de Shanghai, partira le dernier dimanche, depuis les stands, en raison d'un problème de pression d'essence l'ayant obligé à enfreindre le règlement.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Mark Webber n'a pas pu défendre ses chances jusqu'au bout  de la Q2 des qualifications du GP de Chine, sa voiture devant s'arrêter et se garer sur le circuit alors qu'il  restait plusieurs minutes dans cette séance de qualification. Après  vérification de sa monoplace par les commissaires techniques, il ne restait  plus assez d'essence dans son réservoir, à cause de cette panne, mais sans que  sa responsabilité soit engagée. "Ca va faire deux coups du sort", a dit Webber au sujet de ce double  problème technique, avant même la décision des commissaires qu'il anticipait.  "Garde de l'essence", lui avait dit son équipe sur la radio de bord, quelques  secondes avant qu'il gare sa voiture dans l'épingle du circuit de Shanghai, à  la surprise générale.

Le seul avantage de la situation, c'est qu'il aura le choix de pouvoir  prendre le départ avec des pneus medium et donc de gagner plusieurs places,  facilement, quand la plupart des autres pilotes, dont les auteurs des huit  meilleurs temps, changeront leurs pneus tendres utilisés à la fin des  qualifications au bout de quelques tours en début de course.

La Mercedes de Lewis Hamilton a signé le meilleur chrono des  qualifications, et partira en pole position, alors que l'autre Red Bull de  Sebastian Vettel, qui a fait l'impasse sur la Q3, partira sur la 5e ligne de la  grille, et a priori en pneus medium, comme Webber.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.