Vidéo "Il aurait fallu que je m'arrache le pied pour sortir de la voiture", raconte Romain Grosjean

Publié
BRUT
Article rédigé par

Les images de sa F1 en flammes ont fait le tour du monde. Depuis, il a repris la compétition. Romain Grosjean raconte son terrible accident, et comment il a surmonté cette épreuve.

Le 29 novembre 2020, lors du Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean est passé à quelques centimètres de la mort. "Depuis l'accident, j'ai deux dates de naissance. J'ai le 17 avril 1986 et j'ai le 29 novembre 2020", souffle-t-il. Aujourd'hui, Romain Grosjean se considère comme un survivant, un miraculé. "Cet accident, on le refait 100 fois, 99 fois, le pilote ne sort pas vivant des flammes", estime le sportif. Après l'accident, Romain Grosjean s'en est sorti avec une main gauche brûlée. "Une brûlure, c'est un peu étrange comme blessure. Ça ne guérit jamais vraiment. Et c'est vrai qu'aujourd'hui, en fonction de l'humidité dans l'air, de la météo, ça va me faire plus ou moins mal", confie-t-il.

Dans son autobiographie "La mort en Face", écrite avec sa compagne Marion, Romain Grosjean revient sur sa convalescence. Cette année, Romain Grosjean a repris la course automobile aux États-Unis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.