Cet article date de plus de dix ans.

Mercedes vise le podium

Mercedes a présenté mardi à Valence (Espagne) la MGP W02, sa monoplace pour 2011, qui devrait permettre à l'écurie, selon son pilote Michael Schumacher, de fréquenter assidûment le podium, "idéalement au milieu", selon l'Allemand.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Michael Schumacher et Nico Rosberd sur leur nouveau bolide, la MGP W02

Aussi argentée que la MGP W01 (la monoplace de 2010), légèrement plus colorée de vert, pour contenter un sponsor, la MGP W02 est "le résultat de douze mois d'un intense travail de design et de développement", assure Mercedes dans un communiqué. "Finalement, l'attente est terminée. On peut commencer ! Pour nous pilotes, la pause chaque année est dure à appréhender. L'écart entre la dernière course et le retour pour la première fois en piste semble ne jamais se combler", a commenté Michael Schumacher.
"Même si j'ai été impliqué et mis au courant des développements tout l'hiver, et même si je sais que les améliorations à venir sont significatives, c'est toujours différent de voir pour la première fois la voiture devant soi. On se crée automatiquement cette tension d'avant-départ", a-t-il décrit.
"Je l'ai déjà dit plusieurs fois, mais nous sommes prêts à construire quelque chose de grand ensemble. Je suis très confiant du fait que cette saison, nous monterons sur le podium avec plus de régularité, idéalement en son centre", a lancé le septuple champion du monde allemand.
"Nous voulons nous battre à l'avant pour la victoire", a confirmé son partenaire et compatriote Nico Rosberg, qui a inscrit près de deux fois plus de points que lui (142 contre 72) en 2010. "Nico Rosberg et Michael Schumacher sont des pilotes de pointe qui peuvent remporter des courses du moment que nous leur construisons une voiture adéquate", a réagi le patron de Mercedes GP, Ross Brawn, qui s'est dit "confiant" de la qualité du travail réalisé par son écurie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.