GP de Miami : Charles Leclerc en pole position, une première ligne 100 % Ferrari

Le pilote Ferrari a décroché sa troisième pole position de la saison sur le tracé floridien, et s'élancera de la première ligne en compagnie de Carlos Sainz.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Charles Leclerc sur le tracé de Miami, le 7 mai 2022. (FLORENT GOODEN / FLORENT GOODEN via AFP)

Charles Leclerc est le premier poleman de l'histoire du circuit de Miami. Le Monégasque a établi le temps le plus rapide des qualifications (1'28''796, record du circuit) pour décrocher sa troisième pole position de la saison, la douzième de sa carrière en Formule 1. Il sera suivi par son coéquipier Carlos Sainz, deuxième, pour une première ligne 100% Ferrari. Max Verstappen s'est raté dans sa dernière tentative et n'a pas pu se battre jusqu'au bout avec le Monégasque, son principal rival depuis le début de la saison. Il s'élancera troisième, au côté de son coéquipier chez Red Bull Sergio Pérez.

On attendait des qualifications mouvementées sur un nouveau circuit, mais la séance a été plutôt calme. Dans ces conditions, Ferrari et Red Bull ont pu poursuivre le chassé-croisé qui les anime depuis le début de la saison. Et c’est l’écurie italienne qui a pris l’ascendant, en plaçant pour la première fois de la saison ses deux pilotes sur les deux premières positions de la grille de départ. Trop à l’attaque sur sa dernière tentative en toute fin de séance, Verstappen a dû lever le pied et se contenter du troisième temps. Perez, qui avait joué le rôle de poisson-pilote pour le Néerlandais, n'a pas pu faire mieux que 4e.

Déception pour Alpine

Derrière, Mercedes commence à sortir la tête de l'eau. Lewis Hamilton est allé chercher une bonne sixième place sur la grille de départ, après un début de séance compliqué et avoir frôlé l'élimination en Q1. Mais tout n'est pas encore au point pour l'écurie allemande, puisque George Russell, un peu plus en retrait, partira seulement 12e.

Côté tricolore, la satisfaction vient de la bonne septième place de Pierre Gasly, la meilleure qualification de la saison pour le pilote AlphaTauri. La séance a été plus décevante pour Alpine. Esteban Ocon n’a pas pu défendre ses chances, après avoir tapé le mur sur un tête-à-queue lors de lors la troisième séance d’essais libres un peu plus tôt dans la soirée. Le châssis de sa voiture n’a pas pu être réparé à temps. Il partira de la 20e et dernière place sur la grille dimanche. Son coéquipier Fernando Alonso a loupé le top 10 à 32 millièmes, et s'élancera 11e.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.