Cet article date de plus de trois ans.

GP d'Autriche : Valtteri Bottas tranquille vainqueur, à l'abri du chaos

Parti en pole position, Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le Grand Prix d'Autriche dimanche, pour l'ouverture de la saison 2020 de Formule 1. Il devance Charles Leclerc (Ferrari) et Lando Norris (McLaren).
Article rédigé par Andréa La Perna
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
  (MARK THOMPSON / POOL)

Comme en 2019, Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le premier Grand Prix de la saison. Le pilote finlandais, parti en pole position, a conservé sa place de leader du premier au dernier tour du GP d'Autriche. Il est le seul à avoir évité le chaos en fin de course. Chaos qui a permis à Charles Leclerc (Ferrari) de prendre la deuxième place, en dépit des performances décevantes de sa monoplace, et à Lando Norris (McLaren) de décrocher son tout premier podium en Formule 1.

Un épilogue complètement fou

Alors que Mercedes se dirigeait vers un tranquille doublé, Lewis Hamilton a éjecté Alexander Albon (Red Bull) de la piste, qui tentait de le dépasser, à dix tours de la fin. Le champion du monde en titre a été pénalisé de cinq secondes sur la ligne d'arrivée, tout comme le Mexicain Sergio Perez (Racing Point). Hamilton termine 4e, Carlos Sainz Jr prend la cinquième place pour couronner la très bonne course de l'écurie McLaren dont l'avenir a été menacé par la pandémie de Covid-19.

Sale journée pour l'écurie Red Bull, qui repart d'Autriche avec aucun point marqué. Vainqueur à Spielberg l'an passé et attendu au moins sur le podium, Max Verstappen a été contraint à l'abandon dès le 12e tour à cause d'un problème électronique. La déception est encore plus grande pour Alexander Albon, qui n'est pas passé loin d'une deuxième place, mais l'incident avec Hamilton l'a relégué en dehors des points.

Seulement 11 monoplaces ont terminé la course, c'est dire si ce premier Grand Prix de la saison a été le théâtre de nombreux rebondissements. Rescapés, les Français Pierre Gasly (Alpha Tauri) et Esteban Ocon (Renault) ont terminé respectivement 7e et 8e. Romain Grosjean (Haas) a été contraint à l'abandon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.