Formule 1 : Mick Schumacher, Nikita Mazepin et Yuki Tsunoda, les nouvelles têtes de la Formule 1

Le feu vert sera donné dimanche 28 mars à Bahreïn pour cette nouvelle saison de Formule 1. Parmi les vingt pilotes présents sur la grille de départ, trois font leur entrée dans le gratin du sport automobile : Mick Schumacher, Nikita Mazepin et Yuki Tsunoda. Un trio de débutants aux trajectoires différentes.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Mick Schumacher, Nikita Mazepin et Yuki Tsunoda (de gauche à droite), les trois rookies de la saison 2021 de Formule 1.

• Mick Schumacher, au nom du père

S’il a déjà un nom, le fils du septuple champion du monde devra se faire un prénom en Formule 1. À tout juste 22 ans, Mick Schumacher fait ses débuts officiels en Formule 1 cette saison chez Haas. L’occasion de revoir un membre de la famille sur les circuits, neuf ans après la retraite de son père.

"Je ne dirai jamais et je n'ai jamais dit que (porter le nom Schumacher) était une pression. Je suis heureux de porter ce nom de famille et je serai heureux de ramener ce nom en Formule 1. J'en suis fier, c'est une motivation tous les jours", a-t-il déclaré en conférence de presse lors de la présentation de la monoplace Haas motorisée par Ferrari, le 4 mars 2021.

Le circuit, il connaît. En 2014, alors âgé de 15 ans, Mick a été sacré vice-champion du monde de karting dans la catégorie KF junior. Des débuts qui s’annonçaient prometteurs pour celui qui a la course automobile dans le sang. L’année suivante, il fait connaissance avec la monoplace en Formule 4 et décroche deux deuxièmes places sur les championnats d’Allemagne et d’Italie.

Mais c’est à partir de 2018 qu’il montre réellement ses talents. Promu en Formule 3 l’année précédente, il est sacré champion d’Europe avec Prema Powerteam pour sa deuxième année dans la discipline. En 2020, il est titré en Formule 2, l'antichambre de la F1, après une saison à dix podiums et deux victoires. Désormais dans la cour des grands, le rookie veut "travailler au mieux pour représenter (son nom) le plus dignement possible."

• Nikita Mazepin doit redorer son image

Autre nouvelle tête en F1 cette saison, Nikita Mazepin. Le pilote de 22 ans fera ses débuts chez Haas aux côtés de Mick Schumacher. Le Russe, qui n’a jamais remporté de titre lors de ses expériences précédentes en F3 ou F2, est conscient des changements auxquels il devra faire face en passant en Formule 1.

"Il est important de comprendre que mentalement, ce sera un défi complètement différent de celui des saisons précédentes, car nous avons 23 week-ends de course dans l’année,  ce à quoi je ne suis pas vraiment habitué", a-t-il déclaré dans une interview accordée à F1 Only.

Cette saison Nikita Mazepin devra faire preuve de calme et de maturité. Réputé pour son agressivité sur les circuits, le pilote avait écopé de 11 points de pénalité (sur les 12 requis pour une suspension) lors de la saison 2020 en F2. Il s’agira aussi pour le jeune pilote de redorer son image qui s’était dégradée en décembre dernier lorsqu’il a été mis en cause pour une vidéo inappropriée dans laquelle on le voyait tenter de toucher la poitrine d'une jeune femme qui ne semblait pas consentante. "En tant que pilote de F1, je dois me comporter selon un standard élevé et je reconnais avoir manqué à mes devoirs vis-à-vis de moi-même et de beaucoup de gens. Je promets d'apprendre de cela", avait-il expliqué à la suite de cette affaire.

Fils de milliardaire, le rookie arrive chez Haas avec un sponsor-titre dans son sac. Celui de l’entreprise russe Uralkali, spécialisée dans la production et la vente de potasse, dont son père, l'homme d'affaires Dmitry Mazepin, est directeur non-exécutif. C'est la raison pour laquelle la monoplace présentée par l'écurie le 4 mars, arbore les couleurs du drapeau russe. 

• Yuki Tsunoda, benjamin et premier Japonais en F1 depuis 2014 

Il est le plus jeune pilote sur la grille de départ cette saison. À seulement 20 ans, Yuki Tsunoda fait déjà partie des meilleurs pilotes du monde. Le jeune Japonais a fait ses débuts en monoplace en 2016 et a toute de suite su montrer ses aptitudes. En 2017, recruté par Honda, il termine troisième du Championnat du Japon lors de sa première saison complète en Formule 4 puis est sacré champion la saison suivante. Il découvre la F2 en 2020 et termine troisième du championnat, avec sept podiums dont trois victoires, à quinze points de Mick Schumacher. Une prestation qui lui permet de recevoir le Prix Anthoine Hubert, décerné au meilleur débutant.

Promu en F1 cette saison, Tsunoda est le premier pilote Japonais dans la discipline depuis 2014. "Je suis vraiment heureux d'avoir le soutien des fans japonais et je suis fier d'être le nouveau pilote sur la grille, après Kamui Kobayashi en 2014", a-t-il annoncé. Sur 23 pilotes Japonais qui ont exercé en F1, aucun n’a réussi à remporter un Grand Prix. Tsunoda sera-t-il le premier à réaliser cette performance ?

Une chose est sûre, la Scuderia AlphaTauri, motorisée par Honda, place beaucoup d'espoirs dans ce jeune pilote qui sera le coéquipier du Français Pierre Gasly. "Nous nous attendons à ce que sa courbe d’apprentissage soit assez raide, donc il devrait être capable de réaliser une bonne performance assez rapidement", a déclaré Franz Tost le directeur de l’écurie, dans un entretien à F1 Only.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.