Formule 1 : le Grand Prix de Belgique arrêté après quatre tours, Max Verstappen vainqueur

La voiture de sécurité, qui a effectué des tours de repérages, a parcouru plus de kilomètres que les monoplaces en raison de la pluie qui a écourté le GP de Belgique, dimanche 29 août.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La voiture de sécurité a parcouru plus de tours que les pilotes au Grand Prix de Belgique. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le Grand Prix de Spa n’a jamais aussi bien porté son nom tant la piste était gorgée d’eau, dimanche 29 août. Une pluie ininterrompue s’est abattue sur le circuit, ne permettant pas à la course de se dérouler normalement. Après quatre tours couverts derrière la voiture de sécurité, Max Verstappen, le poleman, a été désigné vainqueur. 

En milieu d'après-midi, alors que le départ avait déjà été décalé de 25 minutes, la course a été interrompue après deux tours de formation durant lesquels tous les pilotes se sont plaints tour à tour du manque de visibilité et d’une chaussée impraticable. Tous, sauf Max Verstappen, en première position, qui aurait aimé que le Grand Prix soit lancé.

La reprise de la course a longtemps été incertaine puisque les conditions climatiques sont restées inchangées et les pilotes se sont occupés comme ils ont pu, certains optant pour une sieste, d'autres s'amusant avec le public, comme Daniel Ricciardo qui a lancé une "ola" dans la tribune installée face au paddock. 

Presque trois heures plus tard, aux alentours de 18h15, les pilotes ont quitté leur bonnet pour enfiler à nouveau leur casque et sont remontés dans leur monoplace pour effectuer deux tours derrière la voiture de sécurité. Mais les conditions de sécurité n’étaient toujours pas réunies pour lancer la course.

Les points divisés par deux

Quatre tours ayant tout de même été couverts, le classement final du Grand Prix est finalement le même que celui de la grille de départ. Max Verstappen s’impose donc devant George Russell, qui signe son premier podium, et Lewis Hamilton. Les points attribués aux dix premiers pilotes au classement du championnat du monde sont divisés par deux. 

Malgré un Grand Prix tronqué, George Russell a tout de même savouré son podium : "La manière n'a pas d'importance. On est récompensé pour la qualification d’hier, c’est dommage qu’on n'ait pas pu lancer cette course mais c’est un résultat incroyable", a-t-il déclaré, tout sourire. Max Verstappen s'est montré plus amer : "Il s’avère qu’il a été très important de décrocher cette pole position. C’est une victoire, mais ce n’est pas comme ça que je veux gagner. Aujourd’hui, tout le mérite revient aux fans qui sont restés là sous la pluie". Au classement des pilotes, le Néerlandais revient à trois points de Lewis Hamilton. 

Du côté des Français, Pierre Gasly termine sixième, sa position de départ, et Esteban Ocon profite de la sortie de piste de Sergio Perez en tour de mise en grille pour prendre la septième place. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.