Formule 1 - Grand Prix des Pays-Bas : Max Verstappen mate les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas et reprend la tête du championnat

Le pilote néerlandais Max Verstappen a remporté le GP des Pays-Bas, dimanche, devant les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Néerlandais Max Verstappen sur sa Red Bull a dominé le GP des Pays-Bas devant les Mercedes, dimanche 5 septembre 2021. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Pour le 1 048e Grand Prix de l’histoire, le scénario n'a pas été à la hauteur des espérances, dimanche 5 septembre, sur le spectaculaire circuit de Zandvoort aux Pays-Bas. En tête à l'issue des 72 tours, le Néerlandais Max Verstappen sur sa Red Bull s'est mis le public "oranje" dans la poche, en résistant aux assauts de son plus grand rival cette saison, le Britannique Lewis Hamilton, et du Finlandais Valtteri Bottas, troisième. Une nouvelle démonstration de force qui lui permet de reprendre la tête du championnat du monde à neuf courses de la fin de saison.

La concurrence s'est quant à elle contentée de rester bien au chaud derrière la Red Bull de l'enfant du pays. Le Tricolore Pierre Gasly a conservé sa quatrième place devant la Ferrari de Charles Leclerc. Les deux Alpine ont terminé dans le Top 10 avec une sixième place pour Fernando Alonso et la neuvième pour Esteban Ocon. 

Force 7 pour Verstappen, Hamilton en chasseur de tête

La "Verstappen-mania" s'est confirmée ce week-end à Zandvoort. Après sa pole position de la veille, le Néerlandais de 23 ans a profité d'un envol parfait pour rapidement prendre une avance quasi rédhibitoire sur un circuit "oranje" piégeur, mais très étroit et peu propice aux dépassements. Le rythme de la Red Bull a permis à Verstappen de placer Lewis Hamilton et Valtteri Bottas à distance dès le premier tiers de course. Une façon de montrer les muscles au septuple champion britannique dans une mise en scène tournée à la perfection.

Un long fleuve tranquille qu'a essayé de renverser le "King" avec un arrêt précipité au 40e tour. Un changement en gomme medium et une stratégie de l'undercut qui n'ont pas perturbé plus que cela le train de la Red Bull de Verstappen. Le prodige batave lui a répondu du tac au tac au tour suivant avec un arrêt au stand à la vitesse de l'éclair. Un coup d'épée dans l'eau pour Mercedes, qui a voulu dicter son jeu peut-être un peu trop tôt dans le Grand Prix. Après quelques tours en tête de Valtteri Bottas, la vague Verstappen était trop haute pour espérer la victoire.

Un duel charnière à venir du côté de Monza

Un véritable travail de gestion et de maîtrise des circonstances de course qui ont permis à Max Verstappen de maximiser les performances de sa voiture sur ses deux dernières sorties à Spa et Zandvoort. Le Néerlandais signe déjà sa dix-septième victoire en carrière, la septième cette saison et en profite pour faire coup double en s'imposant à domicile et en reprenant la tête à Lewis Hamilton au classement des pilotes (224,5 pts contre 221,5 pts). Seule consolation pour Hamilton : avoir pris le point bonus du meilleur tour en course dans les derniers instants à son coéquipier finlandais.  

La prochaine bataille prévue dès le week-end prochain s'annonce plus que rude sur le circuit de Monza, en Italie. Un circuit plutôt favorable à Mercedes sur le papier, qui pourrait toutefois voir passer la tempête Verstappen d'alerte orange à rouge dans le temple de la vitesse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.