Formule 1 : de trois à six courses sprints à partir de la saison 2023

Ce nouveau format de courses raccourcies, qui détermine la grille de départ de certains grands prix, avait été introduit en 2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Néerlandais Max Verstappen au volant de sa Red Bull devant les deux Ferrari de Charles Cleclerc et Carlos Sainz Jr, lors de la course-sprint d'Autriche, le 9 juillet 2022. (MATTHIAS SCHRADER / AP)

La F1 poursuit son expérimentation. Le format des courses sprints va être conservé, et même étendu à partir de la saison 2023, a annoncé l'organisation du Championnat du monde, mardi 27 septembre. La saison prochaine, elles seront deux fois plus nombreuses, passant de trois à six. Les circuits concernés par ces rendez-vous n'ont pas encore été confirmés.

En 2022, les tracés d'Imola, du Red Bull Ring et d'Interlagos ont été choisis pour être le théâtre de ces courses sprints du samedi, un format raccourci à 100 kilomètres se disputant le samedi après-midi, la veille du Grand Prix, pour déterminer la grille de départ.

Avec ces courses plus condensées, la F1 espère toucher un public plus jeune, et redynamiser les week-ends de Grand Prix. Le barème de ces épreuves avait déjà été revalorisé cette saison offrant des points comptant pour le classement général aux huit premiers (de huit à un point), au lieu des trois premiers lors de son introduction en 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.