F1 : Max Verstappen s'offre le Grand Prix d'Espagne et la tête du championnat après l'abandon de Charles Leclerc

Le Néerlandais a décroché sa quatrième victoire de la saison à l'issue d'une course mouvementée, dimanche, qui a vu l'abandon de son principal rival Charles Leclerc.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Max Verstappen sur la piste de Barcelone, le 22 mai 2022. (GABRIEL BOUYS / AFP)

Il fallait bien une course de folie pour enflammer le circuit de Barcelona-Catalunya. Devant plus de 100 000 spectacteurs chauffés à blanc, Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix d'Espagne, dimanche 22 mai à Barcelone, après une course mouvementée. Le Néerlandais a notamment profité de l'abandon de Charles Leclerc (Ferrari) juste avant la mi-course, pour s'adjuger une quatrième victoire cette saison, plus que n'importe quel autre pilote. Sergio Pérez (Red Bull) et George Russell (Mercedes) complètent le podium. Avec 25 points de plus dans son escarcelle, couplés au zéro pointé de Leclerc, Verstappen en profite pour récupérer la tête du championnat des pilotes.

Charles Leclerc a tout perdu sur la piste du circuit de Barcelone. Parti en pole position, le Monégasque était pourtant confortablement installé en tête de la course à la moitié de l'épreuve. Mais dans le 27e tour, la monoplace du pilote Ferrari a inexplicablement perdu de la puissance, le forçant à rentrer aux stands et à abandonner. Alors que la Scuderia est louée pour la solidité de sa voiture, Charles Leclerc a connu son premier gros problème de fiabilité, et son premier abandon depuis le début de la saison.

Ferrari malheureuse, réussite totale pour Red Bull

Un contre-temps arrivé au pire moment, puisque son rival en tête du championnat Max Verstappen, grand vainqueur du jour, n’a pas hésité à profiter de l’occasion. Le Néerlandais est lui aussi passé proche de la correctionnelle après sa sortie de piste au 9e tour. De retour sur la piste, il a passé une grande partie de la course bloqué derrière George Russell, qui affichait un bon rythme au volant de sa Mercedes. Mais il a pu bénéficier de l’aide de Sergio Pérez, passé en tête au jeu des arrêts au stand et qui s’est effacé afin de le laisser passer, pour aller chercher la victoire et la tête du championnat. Le Mexicain termine sur la deuxième marche du podium, avec le point du meilleur tour en course.

La course a été difficile pour tout le clan Ferrari, puisque Carlos Sainz, qui avait pourtant à cœur de briller devant son public, a perdu plusieurs positions au départ, avant de se rendre coupable d’une nouvelle erreur et de se sortir de la piste. Rétrogradé 11e, il s’est lancé dans une remontée folle (4e au drapeau à damier) mais a échoué à accrocher un podium qui aurait pu être à sa portée.

Mercedes confirme son regain de forme

Troisième sur la boîte, pour son deuxième podium de la saison, George Russell a validé le retour en forme de Mercedes, qui reprend sa marche en avant. Après les 4e et 6e places à Miami, l’écurie allemande place ses deux pilotes aux 3e et 5e position en Catalogne. Un classement heureux pour Lewis Hamilton, victime d’une crevaison dans les premiers virages après un contact avec Kevin Magnussen (Haas), qui a pris son mal en patience pour remonter progressivement son retard.

Côté Français, les deux pilotes Alpine Esteban Ocon et Fernando Alonso terminent respectivement 7e et 9e et décrochent huit points précieux pour l'écurie tricolore. Le bilan est plus nuancé pour Pierre Gasly, qui s'est accroché avec Lance Stroll (Aston Martin) en course. Le Normand finit 13e sur la ligne d'arrivée, au volant d'une AlphaTauri qu'il n'arrive toujours pas à bien contrôler.

La Formule 1 a maintenant rendez-vous sur le mythique tracé de Monaco, dès le week-end prochain. L’occasion pour Charles Leclerc, local de l’étape, de se relancer dans les rues de la ville de son enfance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.