F1 : au bout du suspense, Max Verstappen remporte le Grand Prix d'Emilie-Romagne devant Lando Norris et Charles Leclerc

Max Verstappen (Red Bull) s'est imposé dimanche sur le Grand Prix d'Emilie-Romagne, à Imola, en Italie. Il devance Lando Norris (McLaren) et Charles Leclerc (Ferrari) et signe sa cinquième victoire de la saison.
Article rédigé par Sasha Beckermann
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Max Verstappen lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne, à Imola, en Italie, le dimanche 19 mai. (DANILO DI GIOVANNI / NURPHOTO)

La course n'a réellement commencé qu'à cinq tours de la fin. Max Verstappen a mené les débats lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne, à Imola, en Italie, dimanche 19 mai. Le Néerlandais l'a emporté avec moins d'une seconde d'avance sur son dauphin du jour, Lando Norris (McLaren), vainqueur de son premier Grand Prix à Miami il y a deux semaines. Charles Leclerc (Ferrari) termine troisième, relégué à plus de sept secondes du deuxième. La Red Bull a eu jusqu'à huit secondes d'avance sur ses opposants, mais la McLaren a prouvé qu'elle pouvait être une sérieuse opposante.

Lando Norris a au moins réussi à offrir un petit frisson au public. Le Britannique a mis sous pression Max Verstappen dans les cinq derniers tours, grappillant dixième de seconde après dixième de seconde, échouant à quelques centièmes seulement de la première place. Le Néerlandais s'est battu contre ses pneus, mais aussi contre sa batterie déchargée. "Dans les dix derniers tours, j'étais à fond et j'ai vu Lando se rapprocher, je ne pouvais pas me permettre de faire trop d'erreurs", a-t-il détaillé à l'arrivée. 

"Cela me fait mal de le dire, mais un ou deux tours de plus, je l'aurais eu, a regretté Norris. J'ai perdu trop de terrain par rapport à Max au début." Il y a quand même de quoi positiver chez McLaren. "On peut désormais le confirmer : nous sommes maintenant à la lutte pour les premières places avec Red Bull et Ferrari !" Rarement, cette saison, le leader du championnat du monde n'a paru autant mis en difficulté, comme l'attestaient ses plaintes auprès de ses ingénieurs. Mais à la fin, le Néerlandais l'a emporté, signant ainsi sa cinquième victoire de la saison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.