Dakar : Deuxième victoire pour Kevin Benavides devant Ricky Brabec et Juan Ignacio Cornejo, Toby Price abandonne

Kevin Benavides (Honda) a remporté sa deuxième victoire sur cette édition du Dakar ce mardi. Longtemps à la lutte avec Juan Ignacio Cornejo (Honda) dans la boucle tracée autour de Neom en Arabie Saoudite, l’Argentin a finalement terminé devant Ricky Brabec (Honda), deuxième après avoir été recrédité d'une vingtaine de minutes pour être resté auprès de Toby Price (KTM) victime d'une lourde chute. Au classement général, le Chilien Cornejo (2e,+1’34”) mène plus que jamais la danse après l’abandon de Price.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (FREDERIC LE FLOC H / DPPI MEDIA)

Après y avoir fait son retour sur les bords de la mer Rouge hier, les projecteurs du Dakar étaient encore aujourd’hui fixés sur Neom.  C'est là que le Régime saoudien a pour projet pharaonique de créer une ville futuriste de toutes pièces. Et c’est un nouveau doublé qui a été réalisé sur cette boucle tracée autour cette ville au nord du pays. Après Joan Barreda Bort (Honda) et Toby Price (KTM), c’est au tour de Kevin Benavides (Honda) de remporter une deuxième victoire sur cette édition. 

« C’était aussi une journée particulière pour moi, un an après le décès de Paulo Goncalves. Alors j’ai voulu attaquer et rester concentré, garder mon rythme. J’ai fait du bon boulot et Nacho (Juan Ignacio Cornejo) aussi", s'est tout de même satisfait le vainqueur de l'étape du jour. "Il va falloir continuer à se battre. Il reste encore des kilomètres et tout peut changer à chaque seconde. » 

Plusieurs abandons d’importance

Après la chute et l’abandon ce lundi de Xavier de Soultrait (Husqvarna), prétendant à une place de choix à la fin de ce Dakar, la course a continué à écrémer les favoris sur cette neuvième étape. Double vainqueur de cette épreuve, l’Australien Toby Price, deuxième du général ce matin, a connu les mêmes mésaventures que le Français. Le pilote KTM a lourdement chuté après 150 kilomètres de course avant d’être transporté en hélicoptère à l’hôpital de Tabuk pour réaliser des examens. 

Ricky Brabec (Honda, 2e, +1’18”) et Sam Sunderland (KTM, 4e, + 1’18”) restés auprès de l’Australien avaient initialement passé la ligne d’arrivée à plus de vingt minutes mais se sont finalement vus rétrocéder du temps pour sortir Adrien Van Beveren (Yamaha, 5e) du podium final de l'étape. Au classement général, Juan Ignacio Cornejo (Honda, 2e, +1'34") profite de l’abandon de Price et accentue son avance en tête du général à plus de onze minutes du vainqueur du jour.

"Toby est tombé, il s’est blessé au bras gauche. Au début, il ne savait plus où il était, je suis resté avec lui jusqu’à ce que les médecins arrivent.  C’est dommage qu’il abandonne, j’espère que ça va aller. L’année dernière nous avons perdu notre ami Paulo, et là Toby est tombé, ce sont des choses dont il faut se rappeler à chaque fois qu’on prend le départ le matin. Reprendre la route a été un peu difficile, et j’ai démarré derrière Joan Barreda et Dani Sanders, j’étais un peu énervé parce que je roulais bien avant d’arriver sur l’accident de Toby" a réagi le tenant du titre Ricky Brabec après l'arrivée.

Les Benavides n'ont pas connu que le succès ce mardi. Luciano (Husqvarna), frère du vainqueur du jour, a lui aussi été transporté à l’hôpital, blessé à l’épaule après une chute à la mi-course. Autre victime de cette boucle autour de Neom, le Botswanais Ross Branch. Le pilote africain a dû se résoudre à l’abandon après avoir cassé le moteur de sa Yamaha en début d’étape. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.