Cet article date de plus d'un an.

Dakar 2020 : Ricky Brabec domine la 3e étape en catégorie moto

Une journée riche en émotions. Pour cette 3e étape du Dakar 2020, la spéciale dessinait une boucle autour de la ville futuriste de Neom. Sur un parcours de 427 km et un dénivelé beaucoup plus élevé que lors des précédentes étapes, les motos ont eu du fil à retordre. Entre chutes et abandons, un pilote a su tirer son épingle du jeu : Ricky Brabec. Vainqueur de l'étape en 4h08 et 23 sec, l'Américain s'est montré impérial.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

La malédiction du premier

C'est un peu le revers de la médaille. Partir premier d'une spéciale en pleine zone désertique n'a jamais été bénéfique. Après Toby Price (KTM) lors de la deuxième étape (avait terminé 17e), c'est au tour du jeune Ross Branch d'en payer les conséquences. En effet, lorsque vous partez après plusieurs passages, vous pouvez facilement suivre les tracés de vos concurrents et distinguer la poussière au loin. Une aide précieuse pour éviter les erreurs d'orientation et de pistes. Après avoir savouré sa première victoire dans une étape de Dakar, le pilote du Botswana vit une journée beaucoup plus cauchemardesque ce mardi.

Pourtant, le pilote KTM a parfaitement ouvert la spéciale en réalisant un bon temps. Mais celui qui a été élu meilleur Rookie du Dakar 2019 chute au km 90 et prend 39 minutes de retard sur le premier de la course. Souffrant de l'épaule, Branch tente de repartir doucement. Et le jeune pilote ne compte pas lâcher. Malgré un immense écart de 49 minutes avec Ricky Brabec alors leader, il souhaite franchir la ligne d'arrivée de cette troisième étape. Ross Branch termine finalement avec plus d'une heure d'écart et s'éloigne au classement général.

Un Brabec au dessus du lot

Ricky Brabec est venu pour gagner. Après une superbe première étape pour inaugurer ce Dakar 2020 en terminant 2e derrière Toby Price, l'Américain a de nouveau répondu présent lors de cette troisième étape. Parti 12e au départ de la spéciale, il a la place idéale pour réussir un bon temps. Ni premier ni dernier, le pilote Honda fonce dès les premiers kilomètres. Indétrônable, Brabec ne fait qu'une bouchée du désert saoudien. Au km 251, il retrouve derrière lui Toby Price, vainqueur du Dakar 2019. L'Australien effectue une superbe remontée (+4'30) et dépasse Kevin Benavides, resté longtemps deuxième. Une place qui sera de courte durée puisqu'il est victime d'une grosse erreur d'orientation à quelques kilomètres de l'arrivée et voit le podium lui filer entre les doigts. Ricky Brabec fait l'unanimité en signant 09'39 d'avance sur le deuxième, Jose Ignacio Cornejo Florimo (Honda). Il est désormais leader au classement général.

Xavier De Soultrait, une performance gâchée

Le Français était pourtant sur une dynamique parfaite. 3e de l'étape au km 352 (+07'49), Xavier De Soultrait allait enfin ramener une bonne nouvelle dans le camp tricolore après l'annonce du forfait d'Adrien Van Beveren. Mais le pilote Yamaha, qui montre une régularité impressionnante depuis le début de ce Dakar, est passé à côté d'une occasion en or. Alors qu'il se dirigeait tout droit vers la ligne d'arrivée, De Soultrait se trompe de piste et se perd au milieu du désert. Une erreur qui ne pardonne pas et le prive d'un podium pourtant mérité. Il termine finalement à 13'55 de Ricky Brabec.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.