Cet article date de plus de trois ans.

Dakar 2018 : Deuxième victoire pour Meo chez les motos, Van Beveren toujours leader

Le Français Antoine Meo (KTM) a remporté dimanche la 8e spéciale du Dakar entre Uyuni et Tupiza en Bolivie. De son côté, le leader tricolore Adrien Van Beveren (Yamaha) n'a plus que 22 secondes d'avance sur son poursuivant argentin Kevin Benavides (Honda).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Pour son deuxième succès de l'édition, le pilote de Digne-les-Bains a bouclé les 498 km de la portion chronométrée en 5 h 24 min 01 sec, devant l'Américain de Honda Ricky Brabec (à 1 min 08 sec) et l'Australien de KTM Toby Price (à 2 min 45 sec). Van Beveren a concédé ainsi 8 min 44 secondes au vainqueur du jour.

Et derrière Van Beveren, ce sont six pilotes qui se tiennent en dix minutes, soit la promesse d'une deuxième semaine serrée. Parmi eux, les deux KTM de Meo et Price. "Depuis ce matin, j'ai attaqué énormément! Si l'étape est annulée  lundi, ça compromet ma stratégie mais je vais essayer de sauver les meubles à Fiambala", a déclaré Meo. "Le cochon est dans le maïs!"

En revanche, la course est terminée pour Xavier de Soultrait (Yamaha). "XDS" souffre d'une entorse du genou gauche, ainsi que d'une fracture et d'une luxation du coude gauche. Il a chuté au km 171 de la spéciale. Agé de 29 ans, le pilote natif de Moulins participait à son cinquième Dakar. Il avait terminé 13e en 2015, son meilleur classement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.