24h Motos: le podium se stabilise, Yamaha et Ducati grimacent

À 20h00, Honda, Kawasaki et Suzuki formaient un podium solidement installé aux 24 heures Motos, samedi sur le circuit Bugatti du Mans. Yamaha et Ducati continuent d'enchaîner les désillusions et voient leurs chances de victoire s'amoindrir, après 8 heures de course
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Honda en tête après 8 heures de course aux 24h du Mans motos. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Tout va bien pour la Honda numéro 5. Actuellement pilotée par Mike Di Meglio, ancien pilote MotoGP, la moto du constructeur japonais dispose d'une avance de deux tours sur la Kawasaki numéro 1, tenante du titre, et de trois tours sur la Suzuki numéro 2 du SERT, décuple vainqueur de l'épreuve mancelle et leader du championnat du monde (EWC).

Les conditions sont de nouveau clémentes après une longue période sous la pluie et une courte intervention de la voiture de sécurité suite à un accident spectaculaire dans la ligne droite des stands, une moto ayant percuté de plein fouet un bolide déjà à terre et frôlé le pilote de celui-ci.

Le podium est quasiment inchangé depuis cet incident. La Kawasaki s'est cependant emparée, dès la relance de la course, de la deuxième place au détriment de la Suzuki alors pilotée par Gregg Black, peu à son aise sur la piste humide.

Le pilote de la Suzuki a chuté, visiblement sans gravité, après plus de deux heures de conduite, avant de laisser le guidon de la machine à son coéquipier Xavier Siméon. Malgré sa chute en début de course, la BMW numéro 37 est remontée à la quatrième place, à six tours de la moto de tête.

Yamaha et Ducati en souffrance

La choses sont plus compliquées pour deux autres candidates au podium, la Yamaha numéro 7 du YART et la Ducati numéro 6 d'ERC-Endurance, qui voient les difficultés s'accumuler. La Yamaha, partie de la pole position et leader dans les premières heures de course jusqu'à une chute, a connu de nouveaux problèmes peu avant les six heures de course et pointe au 8e rang, à neuf tours de la Honda de tête.

Quant à la Ducati, qui a signé le chrono le plus rapide en course pour le moment, elle voit s'enchaîner les erreurs: une vraisemblable panne d'essence qui avait poussé Randy de Puniet à remonter la voie des stands à contresens avant l'heure de course, des arrêts au stand bien plus lents que ses adversaires et, après cinq heures de course, une chute pour le vétéran Julien Da Costa, qui venait de prendre le guidon.

La moto italienne, qui participe à sa première course de 24 heures, est actuellement 13e, à 11 tours de la tête de course. La tête de la classe Superstock est actuellement occupée par la Yamaha numéro 96 du Team Moto Ain, déjà vainqueur dans cette catégorie du Bol d'Or et des 8 heures de Sepang, les deux premières courses de la saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.