Cet article date de plus de quatre ans.

Oscar Pistorius condamné en appel à six ans de prison pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp

Le sprinter sud-africain va aller en prison dès mercredi, dans l'après-midi. En première instance, il avait été condamné à cinq ans de prison pour "homicide involontaire".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le champion paralympique Oscar Pistorius à Pretoria (Afrique du Sud) le 6 juillet 2016. (MARCO LONGARI / AFP)

Le sprinter sud-africain Oscar Pistorius, amputé des deux jambes et ancienne star paralympique, a été condamné en appel, mercredi 6 juillet, à six ans de prison, pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. Le top model a été abattu de quatre balles dans la nuit du 13 au 14 février 2013. Oscar Pistorius affirme avoir tiré dans la porte des toilettes de sa maison de Pretoria, persuadé qu'un cambrioleur s'y était caché.

En première instance, il avait été condamné à cinq ans de prison pour "homicide involontaire". Mais en appel, la justice a requalifié le crime en meurtre, passible d'au moins quinze ans de prison. Cette fois, il va directement aller en prison, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Une juge très critiquée

"La sentence que j'impose à l'accusé pour le meurtre (...) de la défunte Reeva Steenkamp est six ans de prison", a déclaré la juge Thokozile Masipa du tribunal de Pretoria. Elle a justifié, au préalable, la peine prononcée.

La juge est très critiquée par le milieu judiciaire et l'opinion pour son verdict "laxiste" en première instance. Appelé par le parquet à la barre en juin, le père de la victime, Barry Steenkamp, tremblant et en pleurs, avait demandé qu'Oscar Pistorius "paie pour son crime", estimant qu'il avait tiré sur sa fille après une dispute.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.